Sport et mortalité : ce qui compte c'est la durée

Par Juliette Pouyat Publié le 11/04/2018 Mis à jour le 23/04/2018
Actualité

L’activité physique est associée à risque réduit de mortalité, quelle que soit le mode d'entraînement : cumul de très courtes sessions intensives tout au long de la journée ou pratique de sessions continues d’au moins 5 ou 10 minutes. Ce qui compte, c’est le temps total.

Pourquoi c’est important

Le sport, c’est bon pour la santé, tout le monde le sait. Même si tout dépend de la dose à laquelle on le pratique… trop de sport pouvant devenir inutile en matière de bénéfices santé,voire parfois même dangereux. En matière d’activité physique, pour diminuer le risque de maladies chroniques, les recommandations officielles sont les suivantes : les adultes devraient pratiquer par semaine 150 minutes d’activité modérée ou 75 minutes d’activité intense et chaque session de sport devrait durer au moins 10 minutes.

Mais est-ce que la même quantité d’activité physique pratiquée par sessions très courtes conduit aux mêmes bénéfices pour la santé ? C’est ce que des chercheurs ont cherché à savoir dans une étude parue dans le Journal of American Heart Association.

L’étude

Dans cette étude, les chercheurs ont analysé les données concernant 4840 adultes âgés de 40 ans et plus qu’ils ont suivis pendant 6 ans. Les participants ont porté des appareils pendant 7 jours permettant d’évaluer la durée et la fréquence de leur période d’activité physique. Les chercheurs ont donc déterminé la durée totale d’activité physique et le temps cumulé d'activité physique de sessions durant au moins 5 ou 10 minutes..

Les résultats montrent que ceux qui pratiquent le plus d’activité physique ont un risque de mortalité plus faible. Par rapport à ceux qui ne pratiquent aucune activité physique régulière, les participants qui pratiquent quotidiennement au moins 30 minutes d’activité physique modérée à intense ont un risque de décès inférieur de 30%. Ceux qui pratiquent 60 à 99 minutes diminuent leur risque de moitié. Les résultats sont identiques selon le mode de pratique d’activité physique : en très courtes périodes tout au long de la journée ou en sessions de 5 ou 10 minutes. Le temps total d'activité physique est plus important que la façon dont l'activité physique est cumulée. 

En pratique

L’activité physique modérée à intense peut être intégrée à vos activités quotidiennes tout au long de la journée, même en très courtes périodes :  

  • Ne prenez pas la voiture si vous pouvez marcher ou faire du vélo à la place.
  • Quand vous marchez, augmentez votre vitesse de marche.
  • Prenez les escaliers (rapidement) plutôt que l’ascenseur.
  • Faites le ménage.
  • Jouez dehors avec les enfants.
  • Faites du bricolage.

Vous pouvez aussi pratiquer des activités plus intenses :

  • Course à pied ou vélo
  • Monter une côte d’un pas vif
  • Aérobic, natation rapide…

A lire : Reprendre le sport de Patrick Seners

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top