Non l'artichaut ne fait pas maigrir

Par Lanutrition.fr Publié le 17/03/2006 Mis à jour le 26/09/2017
Fiche pratique

Le Cyanara scolymus, plus communément appelé artichaut, favorise l'élimination urinaire.Mais est-il un bon aide minceur? Verdict...

 

Type

plante

Usage traditionnel

obésité, cellulite, rétention d’eau

Fonction

diurétique

Efficacité

Bases scientifiques : 0, Bases cliniques : 0

Sécurité d’emploi

 


Qu’est-ce que c’est

Catherine de Médicis et Louis XIV l’invitaient à leur table. Le jardinier du Roi Soleil en faisait pousser dans les potagers de Versailles cinq variétés différentes : l’artichaut blanc, le vert, le violet, le rouge, le sucré de Gênes. Mais à l’origine, l’artichaut n’est rien d’autre qu’un chardon sauvage qui s’est transformé sous l’influence de croisements et d’améliorations. L’artichaut entre dans la composition de plusieurs spécialités à visée amincissante. Les feuilles contiennent des fibres, des minéraux (beaucoup de potassium), une lactone qui lui donne son goût amer (la cynaropicrine), des composés polyphénoliques dont le plus connu est la cynarine et un sucre particulier, l’inuline. L’inuline agit de manière originale sur les récepteurs du goût situés sur la langue : après avoir mangé de l’artichaut, l’eau que l’on boit paraît sucrée.

 


Comment il agit

L’artichaut stimule la sécrétion biliaire par le foie, et l’évacuation de la bile vésiculaire, un effet lié à la présence de cynarine. L’artichaut facilite surtout l’élimination urinaire : il est en effet légèrement diurétique par son potassium et son inuline.


Bases scientifiques et cliniques

Les propriétés diurétiques sont confirmées par de nombreux travaux chez l’animal. L’efficacité sur la cellulite et l’obésité reste à démontrer cliniquement : il n’existe aucune étude chez l’homme.

 

Notre avis

L’artichaut apparaît comme un diurétique léger. Comme tous les diurétiques, il fait perdre de l’eau, mais pas des graisses. Ce qui n’est pas exactement le but recherché.

 


Doses usuelles

Décoction de feuilles ou tiges : 30 à 40 g par litre d’eau – un bol avant chacun des repas


Précautions d’emploi

Contre-indications : maladies inflammatoires de l’intestin

 

Bibliographie

Fintelmann V. : « Antidyspeptic and lipid-lowering effect of artichoke leaf extract. » Zeitschrift fur Allgemeinmed 1996;72(Suppl 2):3-19.

Englisch W et al. : « Efficacy of artichoke dry extract in patients with hyperlipoproteinemia. » Arzneimittelforschung 2000;50:260-5.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top