Les agrumes contre les maladies chroniques

Par Lanutrition.fr Publié le 11/09/2008 Mis à jour le 10/03/2017
Le Dr Thierry Gibault est endocrinologue et nutritionniste. Il détaille l’intérêt des agrumes pour prévenir les maladies chroniques.

 

Quelle est la principale caractéristique nutritionnelle des agrumes ?

 

Les agrumes se placent en tête des fruits les plus riches en vitamine C présents sur les étals l’hiver. Grâce à leur écorce épaisse, la vitamine C est protégée du contact avec l’air et la lumière qui pourrait la dégrader : elle se préserve bien, même longtemps après la récolte.

Outre la vitamine C, quelles sont les substances actives des agrumes ?

Une propriété intéressante des agrumes réside dans leur richesse en flavonoïdes, des composés de la famille des polyphénols. Ces antioxydants puissants agissent en synergie avec la vitamine C et les acides organiques. Les flavonoïdes et les composés aromatiques des écorces d’agrumes possèdent en outre une action protectrice vis-à-vis des veines et des capillaires. Ils sont utilisés à cet effet pour fabriquer des médicaments protecteurs des vaisseaux sanguins.

Les agrumes préviennent-ils les maladies chroniques ?

Comme tous les fruits et légumes, les agrumes, par leur richesse en antioxydants, permettent de prévenir les cancers. Ils semblent protéger plus particulièrement des cancers de l’estomac (2e cancer le plus fréquent dans le monde) et du larynx. D’autre part, les terpènes des agrumes rendent plus efficaces les enzymes de détoxification contre les agents cancérigènes. La teneur des agrumes en vitamine B9 (acide folique) aide aussi à prévenir les maladies cardiovasculaires. La teneur des agrumes en vitamine B9 (acide folique) permet aussi de prévenir les maladies cardiovasculaires. L’acide folique réduirait le taux sanguin d’homocystéine, un acide aminé apporté par les protéines et qui représente un des facteurs de risque de ces maladies.

L’acidité des agrumes augmente-t-elle celle du corps ?

Notre régime alimentaire, en apportant beaucoup de viande et de céréales, acidifie l’organisme. Or, les acides organiques des agrumes (qui leur confèrent leur saveur acidulée) possèdent paradoxalement un effet alcalinisant : en s’unissant à des minéraux comme le potassium, ils forment des bicarbonates qui compensent l’acidité du corps. Cette propriété des agrumes est particulièrement intéressante dans la lutte contre l’ostéoporose. Une forte acidité contraint en effet le corps à puiser du calcium dans les os pour conserver l’équilibre acide-base. Les agrumes permettent de contrebalancer l’effet acidifiant de notre régime alimentaire sans puiser dans nos réserves osseuses.

Les jus d’agrumes sont-ils aussi intéressants sur le plan nutritionnel que les fruits crus ?

Mise à part la vitamine C qui est fragile, tous les antioxydants des agrumes se retrouvent à peu près en quantité équivalente dans le jus et dans le fruit. Les jus de fruits industriels aussi sont intéressants parce que les agrumes sont pressés avec leur écorce (riche en antioxydants) et que les vitamines peu fragiles supportent bien la pasteurisation et se retrouvent dans les jus de fruits en bouteilles ou en briques.

A découvrir également

Back to top