Freiner la fonte musculaire avec un régime alcalinisant

Par Lanutrition.fr Publié le 18/02/2008 Mis à jour le 23/02/2017

Un régime acidifiant favorise la fonte musculaire liée à l’âge.A l’inverse une alimentation alcalinisante peut limiter la perte de muscles.Explications.

Les muscles constituent 45 % du poids corporel à 30 ans, mais seulement 27 % à 70 ans. Cette fonte musculaire s’accélère lorsque l’organisme est plongé dans une acidose chronique. Pour neutraliser cette acidose, le corps a tendance à  puiser des sels de calcium dans les os, ce qui les rend plus fragiles.

Il peut aussi faire appel à la glutamine, un des 20 acides aminés qui composent les protéines. Cette glutamine servira de « tampon » contre l’acidose en se liant aux ions hydrogène pour former des ions ammonium qui seront ensuite éliminés dans les urines. Le principal réservoir d’acides aminés étant la masse musculaire, c’est là que le corps va aller chercher sa glutamine en priorité. L’utilisation de la glutamine entraîne une dégradation des protéines musculaires. C’est de cette manière que l’acidose chronique accélère la perte de masse musculaire.

Pour le vérifier, des chercheurs américains ont donné un sel alcalinisant, le bicarbonate de potassium, sous la forme de supplément, à 14 femmes ménopausées dont l’alimentation était trop acidifiante. Résultat : les suppléments de bicarbonate de potassium neutralisent l’acidose chronique, et la destruction des protéines musculaires est freinée.

Les auteurs en concluent que « en rétablissant l’équilibre acide base, l’absorption de bicarbonate de potassium peut être suffisante pour prévenir la fonte musculaire liée à l’âge voire même réparer les dégâts causés par l’acidose chronique. » (1)

Une nouvelle étude, sous l’égide des Instituts nationaux de la santé des Etats-Unis est en cours pour confirmer cet effet protecteur du potassium.

Pour aller plus loin : Le guide de l'équilibre acide-base (lire un extrait ICI  >>)

 

Frassetto L : Potassium bicarbonate reduces urinary nitrogen excretion in postmenopausal women. J Clin Endocrinol Metab. 1997 Jan;82(1):254-9.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top