Un extrait de "Comment j'ai vaincu la douleur et l'inflammation par l'alimentation"

Par Lanutrition.fr Publié le 30/09/2013 Mis à jour le 10/03/2017
Voici l'introduction du livre de Jacqueline Lagacé.

J’ai écrit ce livre avant tout pour informer ceux qui souffrent de douleurs chroniques que des changements dans leur alimentation pourraient leur permettre de mettre fin à leurs douleurs et leur redonner une qualité de vie qu’ils ne croyaient plus possible. Les changements alimentaires préconisés dans ce livre sont le fruit d’observations, de réflexions et d’expérimentations de chercheurs et de médecins qui n’ont pas craint de remettre en question certaines traditions alimentaires considérées comme bonnes pour la santé, mais qui se révèlent néfastes à moyen et à long terme pour une proportion significative de la population.

Au départ, c’est grâce aux travaux du Dr Jean Seignalet, un médecin-chercheur d’origine française spécialisé en immunologie, rhumatologie et finalement en nutrithérapie, que je me suis intéressée à cette dernière science, qui est en relation avec les maladies inflammatoires chroniques et la douleur qui leur est associée. Le Dr Seignalet, après avoir travaillé comme chercheur et praticien pendant une vingtaine d’années, a réorienté ses recherches et sa pratique médicale vers la nutrithérapie, en raison de l’incapacité de la médecine traditionnelle à aider de façon efficace et durable les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques. C’est ainsi qu’il a consacré les dix-huit dernières années de sa carrière de médecin-chercheur à élaborer une méthode nutritionnelle capable d’aider réellement à combattre la douleur chronique et à contrôler l’évolution de plusieurs maladies inflammatoires. Il a appliqué les résultats de ses travaux de recherche en nutrithérapie dans le traitement de plus de 2500 patients affectés de douleurs chroniques liées à diverses maladies inflammatoires. Des 115 maladies inflammatoires chroniques qu’il a traitées, 91 ont répondu positivement à son régime nutritionnel chez environ 80 % des patients lorsque le régime alimentaire était suivi correctement. Il a ainsi observé chez la grande majorité des patients traités une rémission de la maladie ainsi qu’une disparition généralement totale de la douleur.

De plus, les malades traités avec succès ont pu à moyen et à long terme retrouver graduellement des fonctionnalités perdues lorsque les tissus affectés par la maladie n’avaient pas été détruits de façon irréversible par les processus inflammatoires. De tels résultats sont ignorés ou niés par la très grande majorité des professionnels de la santé, qui affirment qu’un changement d’alimentation est incapable de contrôler les maladies inflammatoires et les douleurs chroniques qui leur sont associées.

Pour ma part, malgré mon scepticisme certain et le négativisme de quelques médecins traitants, je suis parvenue, en appliquant les principes alimentaires de base de la méthode du Dr Jean Seignalet, à mettre fin à des douleurs chroniques sévères et incontrôlables dues à l’arthrite/arthrose des mains. J’ai appliqué le régime Seignalet parce que :

1) la médecine traditionnelle a complètement échoué pour moi ;

2) j’étais exaspérée par une douleur chronique insupportable qui ne me laissait pratiquement plus de répit ;

3) les arguments scientifiques du Dr Seignalet me semblaient plausibles eu égard à ma formation et à mon expérience de recherche en microbiologie et immunologie ;

4) les succès surprenants recensés sur une période de 18 ans par le Dr Seignalet auprès d’environ 2500 patients affectés par des maladies inflammatoires chroniques paraissaient bien réels ;

5) je consommais quotidiennement en abondance les deux variétés d’aliments désignés comme cofacteurs susceptibles de déclencher des maladies inflammatoires chroniques lorsqu’il y a prédisposition génétique ;

6) il semblait possible de vérifier assez rapidement l’effet du régime, car l’auteur affirmait que des améliorations sensibles commençaient à se manifester généralement après environ trois mois de suivi du régime ;

7) vu l’intensité de mes douleurs aux mains, je n’avais rien à perdre à essayer un régime alimentaire qui, contrairement à la prise de médicaments, ne présentait pas de risque d’effets secondaires néfastes ;

8) enfin, la curiosité de la chercheuse que je suis a certainement joué un rôle déterminant dans ma décision de tester ce régime.

Il est important de mentionner que mes attentes face à ce régime étaient très modestes. Dans le meilleur des cas, j’espérais tout au plus une diminution quelque peu sensible de mes douleurs aux mains. Jamais je n’ai pensé que je pourrais recouvrer l’usage normal de mes mains, et je n’attendais absolument rien en ce qui concernait d’autres problèmes de santé dont je parlerai plus loin. La surprise fut donc totale lorsque j’ai constaté, après seulement 10 jours de régime, que mes douleurs aux mains s’étaient complètement éteintes.

Plus surprenant encore, à partir du troisième mois de suivi du régime, j’ai commencé à redevenir graduellement capable de plier une à une les différentes articulations bloquées de mes doigts. Ces progrès, qui ont été accomplis sur une période d’environ seize mois suivant le début du régime alimentaire, étaient accompagnés de la disparition graduelle de la sensibilité des articulations des doigts à la pression. Je dois préciser que ces résultats ont été obtenus sans que j’aie pratiqué quelque exercice que ce soit visant à assouplir les articulations de mes doigts. La prise de conscience des progrès réalisés se faisait généralement lors du dérouillage matinal : je réalisais alors que telle articulation était de nouveau mobile. Un autre élément de surprise, après plus d’un an de régime Seignalet, a été de constater des améliorations sensibles dans les articulations de mes genoux et de ma colonne vertébrale, qui avaient été affectés par de l’arthrose symptomatique respectivement depuis plus de trois et vingt ans.

En raison des résultats exceptionnels que j’ai obtenus personnellement en suivant le régime nutritionnel du Dr Seignalet, il m’arrivait fréquemment de parler de ce sujet lorsque l’occasion se présentait. Je me suis alors aperçue que les travaux du Dr Seignalet étaient totalement inconnus au Québec. Jusqu’en 2010, je n’ai rencontré personne, même dans le domaine de la santé, qui connaissait les travaux du Dr Seignalet. Pourtant, ces travaux portent en grande partie sur l’arthrite, une maladie qui touche la majorité des individus à un moment ou l’autre de leur vie. En fait l’arthrite englobe une centaine d’affections différentes, dont les plus connues sont la polyarthrite rhumatoïde, l’arthrose, la fibromyalgie, la goutte, le lupus érythémateux, la sclérodermie, la spondylarthrite ankylosante, le syndrome du canal carpien, pour ne nommer que les plus connues (www.arthritis.ca). De façon générale, la pathologie de toutes ces maladies fait intervenir un phénomène inflammatoire chronique. Même l’arthrose, souvent décrite comme une arthrite non inflammatoire, présente, selon des études récentes, un processus inflammatoire chronique non négligeable. La cause de l’arthrite est inconnue et les traitements traditionnels appliqués actuellement sont incapables de guérir ce type de maladie. En fait, les médicaments actuels tentent avant tout de diminuer la douleur et de ralentir la progression de la maladie, avec des succès généralement très modestes.

Pour toutes ces raisons, il me semblait très important de faire connaître les travaux du Dr Seignalet au Québec. Dans ce but, j’ai décidé de décrire mon expérience personnelle de l’arthrite dans un ouvrage et de vulgariser les enseignements du Dr Seignalet contenus dans L’Alimentation ou la troisième médecine, son dernier livre, paru en 2004. Ce livre de 600 pages n’est pas facilement accessible au grand public en raison du langage utilisé, peu aisément compréhensible si on n’a pas reçu de formation médicale. Il est important d’insister sur les notions de base du régime Seignalet, car une bonne compréhension des théories scientifiques sur lesquelles repose ce régime constitue un élément motivateur très important dans le suivi à long terme d’un régime qui impose des modifications sensibles aux habitudes alimentaires de la plupart des individus.

J’ai donc écrit ce livre pour rendre accessibles au grand public les enseignements du Dr Seignalet. J’ai fait une revue exhaustive de la littérature scientifique récente de façon à être au fait des nouveaux travaux concernant l’alimentation et des nouvelles théories ayant rapport avec les maladies inflammatoires chroniques. Mon but était de vérifier si d’autres travaux de recherche pouvaient expliquer, compléter, confirmer ou infirmer les principaux éléments des théories de Seignalet. Me fondant sur ma revue de la littérature scientifique, j’ai tenté d’apporter des informations complémentaires sur des sujets qui prêtent souvent à controverse comme la consommation de soya, les eaux minérales, les probiotiques, la présence de micronutriments dans les aliments issus de l’agriculture industrielle, la prise de suppléments de vitamines et de minéraux, la prise de sulfate de chondroïtine et de glucosamine, etc. Ces recherches effectuées dans des banques de données médicales (PubMed, Medline, Google Scholar) m’ont permis de mettre en évidence la complémentarité de même que les analogies et les oppositions qui existent entre les théories du Dr Seignalet et celles se rapportant à des spécialités liées à la nutrition en relation avec les maladies inflammatoires chroniques et dégénératives. Enfin, mes vingt-cinq années d’expérience dans le domaine de la recherche biomédicale, dont dix-sept années en tant que professeure-chercheuse et directrice d’un laboratoire universitaire de recherche en microbiologie et immunologie, ont pesé fortement dans ma décision d’écrire le présent ouvrage.

En conclusion, j’espère que les informations contenues dans ce livre pourront aider de nombreuses personnes affectées par une ou plusieurs maladies inflammatoires chroniques à améliorer sensiblement leur qualité de vie. Je souhaite aussi voir les professionnels de la santé spécialisés dans le traitement des maladies inflammatoires chroniques et de la douleur prendre conscience du fait qu’une alimentation ciblée contribue à combattre les maladies inflammatoires chroniques.

Lire aussi  l'interview de Jacqueline Lagacé

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top