Antioxydants : découverte d’un nouveau composé dans la tomate

Par Lanutrition.fr Publié le 26/07/2011 Mis à jour le 21/11/2017
D’après une étude publiée dans le journal Environmental and Experimental Botany, les plants de tomate produiraient un composé au fort pouvoir antioxydant, le feruloyl noradrénaline (FNA).

Un nouvel anti-antioxydant vient d’être mis en évidence par les chercheurs de l’Institut de Biologie Moléculaire et Cellulaire des Plantes(IBMCP), situé en Espagne. Il s’agit du feruloyl noradrénaline (FNA), une substance au fort pouvoir antioxydant produite par les plants de tomate lors d’une exposition au stress.

C’est en recherchant les métabolites produits par la plante lors d’une infection bactérienne (stress) que le FNA a été identifié. Selon les auteurs, l’activité antioxydante de ce composé serait très importante : 4,5 fois supérieure à celle de la vitamine E, 10 fois supérieure à celle de la vitamine C et 14 fois supérieure à celle du resvératrol (composé retrouvé notamment dans le vin rouge).

Dans l’avenir, le FNA pourrait être utilisé comme agent de conservation grâce à son effet bénéfique contre l’oxydation lipidique.

Pour en savoir plus, consultez notre dossier sur les antioxydants.

Référence:

M.P. López-Gresa, C. Torres, L. Campos, P. Lisón, et al ; Identification of defence metabolites in tomato plants infected by the bacterial pathogen Pseudomonas syringae. Environmental and Experimental Botany, doi: 10.1016/j.envexpbot.2011.06.003.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top