Les repas à la française, un exemple à suivre pour rester mince ?

Par Juliette Pouyat Publié le 13/06/2018 Mis à jour le 14/06/2018
Actualité

Le modèle alimentaire français avec ses trois repas par jour pris à table, dans la convivialité, aiderait à prévenir surpoids et obésité.

Pour éviter le surpoids et l’obésité, le choix des aliments est important mais le rituel qui entoure le repas compte également. Les repas pris en famille sont liés à un indice de masse corporelle moins élevé chez les parents et les enfants, d’après une étude parue dans la revue Obesity. Le modèle alimentaire français (French Eating Model) est caractérisé par des repas structurés et pris dans la convivialité et pourrait expliquer en partie le French paradox (mortalité cardiovasculaire faible malgré l’apport en graisses élevé). Notre modèle français contraste avec les habitudes d’autres pays dans lesquels les 3 repas par jour sont moins fréquents, les collations plus nombreuses, l’heure des repas plus mobiles ou encore la durée des repas plus courte.  Même si le modèle alimentaire français a un peu évolué, notamment avec des repas plus simples et plus courts, il prévaut toujours en France.

3 repas par jour pour rester mince ?

Les caractéristiques du modèle alimentaire français ont-elles un impact sur le poids ? C’est la question que se sont posées des chercheurs français qui publient leurs résultats dans le British Journal of Nutrition. Les chercheurs ont utilisé les données de l’étude NutriNet pour analyser le comportement alimentaire de 47 219 participants et notamment le nombre de repas pris par jour, la fréquence des collations, l’heure et la durée des repas, pris seul ou à plusieurs, assis ou debout… Un score d’adhérence au modèle alimentaire français a ainsi pu être établi.

Globalement, les participants suivent le modèle alimentaire français  : trois repas par jour, à des heures à peu près fixes, assis à une table avec d'autres personnes, avec peu ou pas de collations entre les repas. Ils considèrent aussi les repas comme un moment de plaisir. Ceux qui adhèrent le plus au modèle alimentaire français ont tendance à moins souffrir de surpoids et d’obésité. Il se pourrait donc que le modèle alimentaire français joue un rôle dans la prévention de l’obésité dans notre pays. 

Il est probable que plus que le nombre de repas par jour, ce soit le fait de structurer ses repas, d'y consacrer du temps, et d'en faire des moments de plaisir qui a, au final, un impact sur le poids.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top