Les TCC

Par Lanutrition.fr Publié le 29/05/2017 Mis à jour le 02/06/2017
Fiche pratique
Les thérapies cognitives et comportementales (TCC) ont prouvé leurs bénéfices dans les troubles du comportement comme l'anxiété, la dépression, les addictions, etc. Elles partent du principe qu’il existe un lien étroit entre les idées, les émotions et les comportements.

Qu'est-ce que c'est ?

Les TCC sont une forme de psychothérapie structurée et brève qui s’effectue en général avec un thérapeute. Elles amènent la personne à reconsidérer les choses sous un autre angle, de manière plus objective, ce qui conduit à remplacer les idées négatives et les comportements inadéquats par des pensées et des réactions plus adaptées à la réalité. 

Pour qui ? Pour quoi ?

Pour tout le monde, en cas de troubles avérés comme pour mieux gérer le stress quotidien. Seules, ou en complément d’un autre traitement (médicaments notamment).
Vous pouvez utiliser les TCC sur une grande variété de troubles de l’humeur et troubles psychologiques, comme :

  • Dépression
  • Anxiété et de ses conséquences
  • Colère
  • Addictions
  • Stress post-traumatique
  • Troubles alimentaires (fringales notamment)
  • Phobies
  • TOC (troubles obsessionnels compulsifs)
  • Problèmes de sommeil

Comment ça marche ?

Les TCC sont la fusion de deux approches psychothérapeutiques :

  • L’approche comportementaliste qui s’appuie sur des faits observables des comportements, en définissant ces comportements de manière objective. Selon ce courant nous n’agissons pas seulement en fonction de nos pulsions ou de nos croyances mais en fonction de notre environnement. Peu importe l’état d’esprit ou les émotions, ce qui importe ce sont les automatismes qui nous régissent dans une situation donnée.
  • Selon l’approche cognitive, au contraire, ce n’est pas l’environnement ou le contexte qui est responsable de nos troubles, mais plutôt l’interprétation qu’on en fait. Il s’agit d’analyser ses jugements, ses préjugés ou ses pensées afin de les modifier pour mieux réagir.

Les TCC visent à remplacer un comportement inadapté par un autre, plus approprié selon le patient, selon une méthodologie comportant différentes phases d’apprentissage. Les TCC mettent l’accent sur les causes du problème à régler (qui sont à identifier, de même que les émotions qui lui sont associées). La réussite de la thérapie est évaluée par le changement durable du comportement incriminé. Les procédures du traitement sont décrites et peuvent donc être reproduites par d’autres thérapeutes pour des problèmes similaires.

Qu’en dit la science ?

Les TCC ont fait l’objet de nombreuses études scientifiques qui montrent qu’elles sont efficaces, notamment :

  • Dans la prise en charge des troubles anxieux (TOC, phobie sociale, phobie spécifique, trouble anxieux généralisé, agoraphobie et trouble panique, stress post-traumatique), en association ou non avec un traitement médicamenteux, chez les enfants comme chez les adultes (1) (2).
  • Dans la prise en charge des troubles de l'humeur, en plus d’antidépresseurs pour les formes les plus sévères mais plus efficaces seules dans les formes les plus légères. Certaines études montrent aussi que les TCC sont efficaces dans les formes de dépression sévère, et sans effet indésirables, contrairement aux anti-dépresseurs (3).
  • Dans la prise en charge de la schizophrénie (4).

En pratique

Les TCC se font le plus souvent en tête à tête avec un thérapeute mais peuvent également être réalisées en groupe. Les séances comprennent la délivrance de connaissances sur le trouble pour lequel la personne consulte, l’apprentissage de techniques d’aide (relaxation, gestion du stress…) et le traitement proprement dit.
La première étape consiste à définir précisément le problème et l’objectif du traitement. Puis, à identifier les émotions et pensées qui sont associées à ce trouble et à isoler plus particulièrement celles qui sont négatives ou inappropriées. Enfin il s’agit de construire une nouvelle manière de penser ou se comporter.
Entre les séances, le thérapeute peut demander quelques « devoirs » : exercices pratiques, lectures, et encouragement à appliquer ce qui est appris dans la vie quotidienne.
Les TCC sont des thérapies dites courtes : elles comprennent entre 10 et 20 séances en général (en fonction de la sévérité des symptômes, de la durée de la maladie, de la rapidité des progrès, du stress expérimenté par le patient, etc.).

Pour en savoir plus

Un site : www.aftcc.org/
Deux livres :

Références

(1) Cooper K, Gregory JD, Walker I, Lambe S, Salkovskis PM. : Cognitive Behaviour Therapy for Health Anxiety: A Systematic Review and Meta-Analysis. Behav Cogn Psychother. 2017 Mar;45(2):110-123. doi: 10.1017/S1352465816000527.
(2) Crowe K, McKay D : Efficacy of cognitive-behavioral therapy for childhood anxiety and depression. J Anxiety Disord. 2017 Apr 20;49:76-87. doi: 10.1016/j.janxdis.2017.04.001.
(3) Gartlehner G, Gaynes BN, Amick HR, Asher G, Morgan LC, Coker-Schwimmer E, Forneris C, Boland E, Lux LJ, Gaylord S, Bann C, Pierl CB, Lohr KN. : Nonpharmacological Versus Pharmacological Treatments for Adult Patients With Major Depressive Disorder [Internet]. Rockville (MD): Agency for Healthcare Research and Quality (US); 2015 Dec. Report No.: 15(16)-EHC031-EF.
(4) Wood L, Byrne R, Varese F, Morrison AP : Psychosocial interventions for internalised stigma in people with a schizophrenia-spectrum diagnosis: A systematic narrative synthesis and meta-analysis. Schizophr Res. 2016 Oct;176(2-3):291-303. doi: 10.1016/j.schres.2016.05.001. 
 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top