Saignements des gencives : l'importance de la vitamine C

Par Marie-Céline Ray - Journaliste scientifique Publié le 02/02/2021 Mis à jour le 05/02/2021
Actualité

Les saignements des gencives ne sont pas forcément liés à une mauvaise hygiène bucco-dentaire : un déficit en vitamine C peut les favoriser.

Pourquoi c’est important

Les saignements des gencives sont souvent le signe d’une gingivite, qui peut conduire à une maladie parodontale ou parodontite. Si elle évolue sur plusieurs années, la parodontite peut entraîner un déchaussement et à une hypersensibilité des dents. Une parodontite non soignée est parfois à l’origine d’infections cardiovasculaires.

Gingivite et parodontite sont liées à l’accumulation de bactéries. La plaque dentaire qui se forme à la surface des dents se densifie à cause de la multiplication des bactéries et donne du tartre. Si les gencives saignent, le premier réflexe consiste à mieux se brosser les dents. Mais comme nous allons le voir avec une étude parue récemment, il est également important de vérifier ses apports en vitamine C.

Ce que montre l’étude

Cette étude réalisée par l’université de Washington et parue dans la revue Nutrition Reviews suggère qu’un déficit en vitamine C favorise le saignement des gencives.

La carence grave en vitamine C (ou acide ascorbique) est à l'origine du scorbut, une maladie mortelle dont souffraient souvent les marins qui partaient pour de longues expéditions à travers le monde (se nourrissant surtout de la pêche). Les symptômes du scorbut incluent justement des problèmes de saignements des gencives et de déchaussement des dents.

Lire : Le scorbut fait son retour

Les auteurs ont analysé 15 essais cliniques qui ont eu lieu dans six pays différents. Les données portaient sur 1140 personnes en bonne santé et 8210 habitants des États-Unis.

Les résultats montrent que les saignements des gencives sont associés à de bas niveaux de vitamine C. De plus, si on augmentait les apports en vitamine C des personnes en déficit, les saignements s’atténuaient.

Les saignements des gencives, mais aussi de la rétine, peuvent indiquer un problème de microcirculation. Attention car les troubles microvasculaires conduisent aussi à des problèmes graves quand ils touchent le cerveau, le cœur ou les reins.

En pratique

La vitamine C est un puissant antioxydant qui intervient comme cofacteur de réactions enzymatiques. Par exemple, elle est impliquée dans la synthèse du collagène, la fabrication des globules rouges, l’immunité... Notre organisme est incapable de fabriquer de la vitamine C. Celle-ci peut être apportée par des légumes (chou, poivron…), des fruits (cassis, citron, kiwi…), ou des compléments alimentaires.

L’Anses (agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) recommande 120 mg de vitamine C par jour chez les adultes. L'Institut Linus Pauling, du nom du "pape de la vitamine C", recommande quant à lui un apport de 400 mg par jour. Mieux vaut fractionner les doses sur la journée pour une meilleure absorption.

La prise de vitamine C à dose élevée sous la forme de suppléments (1 g et plus par jour) est déconseillée en cas de risque de calcul rénal (oxalate).

Des livres pour aller plus loin : Guide des aliments antioxydants, Guide des compléments antioxydants

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top