Le manque de vitamine C nuit aux performances physiques

Par Lanutrition.fr Publié le 14/01/2015 Mis à jour le 10/03/2017
Un complément de vitamine C améliore les performances physiques chez les personnes qui en manquent, et diminue leur stress oxydatif .

La vitamine C est une molécule anti-oxydante présente naturellement dans les fruits (agrumes, fruits rouges...), légumes (chou, poivron...). Elle existe aussi sous forme de compléments alimentaires. Cependant, la complémentation en antioxydants,dans l’objectif d’améliorer la santé et de réduire le stress oxydatif, a donné des résultats contradictoires et parfois décevants.

Lire : Sports d'endurance : pas d'excès de vitamines C et E

Ici, des chercheurs grecs ont voulu savoir si les mauvais résultats obtenus étaient dus au fait que la complémentation était testée sur des personnes qui avaient déjà des niveaux d’antioxydants normaux. Pour cela, ils ont mesuré la concentration en vitamine C dans le sang de 100 hommes ; pour la suite de leur étude, ils n’ont retenu que les 10 hommes qui avaient le moins de vitamine C et les 10 qui en avaient le plus. Leur étude paraît dans la revue European Journal of Nutrition.

Lire l'interview du Pr Balz Frei : "Nous avons besoin d'au moins 400 mg de vitamine C par jour"

Ces 20 personnes ont effectué un exercice d’effort aérobie avant et après une complémentation en vitamine C (3 fois 333 mg par jour, soit 1 gramme au total) qui a duré 30 jours. Un tel exercice augmente le stress oxydatif dans l’organisme. Les chercheurs ont mesuré la VO2 max des participants, c’est-à-dire le volume maximal d’oxygène que l’organisme peut utiliser lors d’un effort maximal. Un VO2 max élevé permet de meilleures performances physiques.

Résultats : les personnes qui avaient peu de vitamine C ont obtenu des valeurs de VO2max plus faibles que celles qui avaient le plus de vitamine C. Ceci montre que de faibles concentrations en vitamine C sont liées à des performances physiques réduites.

Pour mesurer le stress oxydatif, les chercheurs ont utilisé deux indicateurs : les F2-isoprostanes, qui sont des marqueurs de l’attaque oxydative faite aux membranes cellulaires, et les protéines ayant des groupements carbonyle, signes d’une oxydation. Au départ, les concentrations de ces deux marqueurs étaient plus élevées dans le groupe qui avait peu de vitamine C : les personnes qui ont peu de vitamine C subissent donc un stress oxydatif plus important.

Lire : Comment le stress oxydant nous fait vieillir

La complémentation en vitamine C a diminué le niveau de ces deux marqueurs de l’oxydation, et ce dans les deux groupes ; cette diminution était plus importante dans le groupe qui avait peu de vitamine C au départ. La complémentation en vitamine C a aussi augmenté la VO2max des personnes déficitaires, c'est-à-dire leur performance physique (+14%), mais elle l'a fait de manière marginale et cette augmentation reste cantonnée aux personnes les plus carencées. 

Des suppléments de vitamine C diminuent donc le stress oxydatif et pourraient améliorer les performances des personnes qui ont de faibles concentrations de vitamine C. Dans une étude précédente de 2013 (Huck et coll.), des suppléments de vitamine C (500 mg/j) ont entraîné chez des volontaires obèses une diminution du pouls et de la fatigue à l'effort, sans influence pourtant sur le niveau de VO2max.

Lire : De la vitamine C contre l'asthme d'effort

Paschalis V, Theodorou AA, Kyparos A, Dipla K, Zafeiridis A, Panayiotou G, Vrabas IS, Nikolaidis MG. Low vitamin C values are linked with decreased physical performance and increased oxidative stress: reversal by vitamin C supplementation. Eur J Nutr. 2014 Dec 20.

Huck, Corey J., et coll. Vitamin C status and perception of effort during exercise in obese adults adhering to a calorie-reduced diet. Nutrition 29.1 (2013): 42-45.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top