Manger en pleine conscience pourrait aider à perdre du poids

Par Marie-Charlotte Rivet Bonjean Publié le 16/02/2018 Mis à jour le 16/02/2018
Actualité

Une étude japonaise fait le lien entre la vitesse des repas et le surpoids

L’étude

On considère généralement que le surpoids et l’obésité sont dus à un déséquilibre entre l’apport calorique et la dépense énergétique. Mais d’autres facteurs sont également mis en cause. Des chercheurs japonais dans une étude publiée dans la revue BMJ Open en février 2018, se sont focalisés sur la vitesse à laquelle on mange ses repas.

Leur étude a concerné environ 60 000 personnes entre 2008 et 2013, atteintes de diabète de type-2, et présentant un indice de masse corporelle (IMC) supérieur ou égal à 25.

Les personnes qui mangeaient « lentement » (7%) avaient déjà un tour de taille inférieur à celui des autres participants. Les personnes mangeant « normalement » (56%) et « rapidement » (37%) avaient un IMC plus élevé. Mais les personnes qui ont ralenti leur rythme de repas au cours du suivi ont eu tendance à perdre du poids (et à diminuer leur tour de taille).

Cette étude est intéressante par son nombre important de participants mais il faudrait la reproduire avec des personnes qui ne sont pas atteintes d’une pathologie particulière et il s'agit d'une étude d'observation, qui décrit une association, pas forcément une relation de cause à effet.

Lire aussi : Contre les fringales, essayez les TCC ou l'EFT

Qu’est-ce qui pourrait expliquer ces effets ?

Les régimes, notamment lorsqu’ils sont répétés, conduisent à la perte des signaux naturels de faim et de satiété car ils sont remplacés par des sortes de « calculs mentaux » de type « cet aliment vaut tant de calories », « cet aliment est trop gras ». On en vient à manger en fonction de son mental plutôt que de ses sensations. En ralentissant ses repas, en mangeant plus consciemment on peut se reconnecter à ses sensations et à son corps. On devient moins sujet aussi aux fringales liées au stress.

Par ailleurs les signaux de satiété apparaissent au bout de 15-20 minutes, donc si vous mangez vite, vous mangerez plus avant d’arriver à satiété. En mangeant lentement, en mâchant bien, vous arrivez à satiété avec une prise alimentaire moindre.

Lire aussi : Le régime cohérence cardiaque

En pratique

Choisissez de préférence des aliments qu'on peut mastiquer, plutôt que des aliments mous. Lors des repas, choisissez un endroit calme. Positionnez-vous convenablement (assis à table). Evitez de manger devant la télévision, ou l’ordinateur. Concentrez-vous sur votre assiette, et faites attention à ce que vous mettez dans votre bouche, à chaque bouchée. Puis mastiquez et déglutissez consciemment. En procédant ainsi vous devriez réduire votre rythme. Calez-vous au besoin sur le rythme de la personne qui mange le plus lentement à votre table.

Lire aussi : 10 aliments mous à éviter, et le livre d'Anthony Fardet : "Halte aux aliments transformés"

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top