Plus fiable que les applis et le Nutri-score : Le Bon Choix au supermarché

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 18/12/2009 Mis à jour le 18/05/2021
Choisir ses aliments

La nouvelle édition du Bon Choix au supermarché vous dit tout ce que les applications ne vous diront jamais : comment éviter les aliments ultra-transformés et choisir à la place de vrais aliments. Vous y visualisez aussi les tops et les flops de 77 rayons de produits phares. Voici les principales révélations de ce livre.

Pourquoi on ne peut acheter au supermarché les yeux fermés

7 aliments sur 10 trouvés au supermarché sont dits ultra-transformés. Élaborés à partir d'ingrédients qu'on ne trouve pas dans les placards d'une cuisine, ces aliments ont été liés à diverses maladies, dont l'obésité, le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires et le cancer. Cependant ni le Nutri-Score, ni les applications (hormis Siga) ne permettent de les repérer.

Les limites des applications et du Nutri-Score

LaNutrition.fr alerte ses lecteurs sur les limites du Nutri-Score depuis sa mise en place en 2017. Nous vous mettons en garde notamment sur le fait que des aliments ultra-transformés (AUT) peuvent être bien notés par le Nutri-Score dont les critères de notation ne tiennent pas compte de la transformation des aliments. Ainsi le Nutri-Score peut conduire à acheter des aliments peu gras, donc bien notés comme... le pain de mie sans croûte Weight Watchers (Nutri-Score A) ou le surimi Le moelleux de Fleury Michon (Nutri-Score B) qui sont pourtant ultra-transformés et qu'il ne faudrait consommer qu'occasionnellement.

Une autre de ses limites tient dans le fait qu'il peut pénaliser des aliments traditionnels, qui ne sont pas ultra-transformés et qui peuvent même être considérés comme bénéfiques lorsqu'on les consomme dans les quantités adaptées. C'est le cas de l'huile d'olive par exemple ou des conserves de poisson. 

Les applications qui promettent de bien choisir ses aliments, comme la célèbre Yuka, se basent sur des critères identiques à ceux du Nutri-Score et possèdent donc les mêmes limites, ne permettant pas de repérer de nombreux aliments ultra-transformés.

Le Bon Choix au supermarché : le seul outil qui permet de traquer les AUT

Avec son équipe de diététiciennes-nutritionnistes et en collaboration avec Siga, Angélique Houlbert a arpenté les rayons des supermarchés : 77 catégories de produits ont été passées au crible et près de 1000 ont été analysés et évalués selon leur degré de transformation et donc leur impact sur la santé. Si plusieurs centaines de produits, peu transformés, reçoivent une bonne note, un nombre tout aussi important devrait être laissé en rayon car ultra-transformés. 

Résultats : pas de tableaux longs et compliqués mais des photos en couleur pour tous les produits, leur degré de transformation (score Siga), les principaux critères de choix du rayon et le top et le flop de chaque rayon.

A gauche, les produits conseillés, à droite, ceux à éviter. Le meilleur produit est signalé, tout comme celui qu’il faut vraiment éviter.

Quelques bonnes et mauvaises surprises de cette édition

Jardinière aux 4 légumes ET aux 8 ACE* (Bonduelle)

Plus de légumes que de pomme de terre mais le tout baigne dans un bouillon de volaille peu sympathique : 3 exhausteurs de goût, sucre, graisse de poule, sirop de glucose, amidon de pomme de terre. Ajoutez à cela encore 2 arômes. Pas vraiment notre tasse de thé. 

Vous pouvez tartiner "Le fromage de Margot" !

Un fromage frais à base de lait de brebis élevées en Dordogne, bio, peu salé. Une marque du groupe Bel (qui produit aussi La Vache qui Rit). Preuve que quand Bel veut, Bel peut.

100% végétal et 100% ultra-transformé

Nutri-Score A et pourtant c’est le summum de l’ultratransformation : protéines déshydratées, purée de pomme de terre, blanc d’œuf en poudre, amidon, fibres d’agrumes….

Le burger en toute simplicité

Le burger rustique de Marie est composé d'un pain de bonne qualité, d'un steak de bœuf charolais, d'une tranche d’emmental, d'une sauce moutarde, de mayonnaise et d'un condiment de tomates. Un seul ACE. On croque ! 

Bon à savoir

  • L’ajout de vitamines désigne presque toujours un aliment ultra-transformé.
  • Il existe des tablettes de chocolat noir aussi sucrées que des tablettes de chocolat au lait.
  • Il faut fuir les yaourts aux fruits et 90 % des céréales du petit déjeuner.

Les auteurs

Ce livre a été conçu par 6 journalistes et diététiciennes de LaNutrition.fr sous la direction d'Angélique Houlbert. Il est basé sur les études scientifiques les plus récentes et a été rédigé dans l’indépendance la plus absolue.  Cette 5e édition a été réalisée également en collaboration avec l'équipe de Siga.

368 pages couleur. Prix : 15,80 €

Le Bon Choix au supermarché - 2021

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top