Ce qu'il faut savoir pour une cueillette sûre et responsable des champignons

Par Marie-Céline Ray Publié le 17/10/2019 Mis à jour le 21/10/2019
Conseils

Réglementation, précautions sanitaires et environnementales... Voici les points à connaître avant de partir en forêt ramasser des champignons.

C'est l'automne ! Les feuilles des arbres rougissent et les températures restent agréables... Pourquoi ne pas partir dans les bois se ressourcer, pratiquer la sylvothérapie et cueillir des châtaignes ou des champignons ? Cependant on ne s'improvise pas cueilleur de champignons du jour au lendemain ! Nous avons rassemblé ici quelques conseils pratiques à prendre en considération.

Cueillez avec modération

Comme le rappelle le site de l'Office national des forêts, la cueillette des champignons est possible dans les forêts domaniales, pour une consommation familiale. Un volume de 5 litres est autorisé.

Respectez la nature

Lors de votre promenade en forêt, respectez l'environnement. N'arrachez pas les fleurs et ne piétinez pas les champignons. Quand vous cueillez un champignon, n'emmenez pas une grosse botte de terre en même temps ! Coupez le champignon avec un couteau pour ne pas l'arracher. Laissez sur place les petits champignons ou ceux qui ne sont pas comestibles, sans les endommager.

Attention aux champignons toxiques

L'idéal, si vous êtes débutant dans la cueillette de champignons, est de vous faire accompagner d'une personne qui les connaît bien. Triez les champignons par espèces et, en cas de doute, demandez conseil à un spécialiste des champignons : un mycologue, ou un pharmacien. Ne récoltez pas de champignons près de lieux pollués (routes, sites industriels...). Et ne mangez pas des champignons dont vous n'êtes pas sûr qu'ils soient comestibles !

D'après l'Anses, environ un millier d'intoxications ont lieu chaque année en France. Les champignons toxiques peuvent entraîner des troubles gastro-intestinaux, des complications pour les reins, le foie, voire des décès. Si des symptômes apparaissent après une consommation de champignons (nausées, vomissements, vertiges...), appelez le 15 ou le centre antipoison. Vous pouvez photographier les champignons avant de les manger, ce qui pourra aider les services médicaux en cas de problème.

Adoptez les bons comportements pour la cueillette

Lorsque vous partez en forêt, emmenez un panier plutôt qu'un sac en plastique dans lequel les champignons risquent de s'abîmer et équipez-vous d'un couteau. Quand vous cueillez un champignon, prenez-le en entier, avec son pied et son chapeau, afin de mieux l'identifier. Ne prenez que des champignons intacts. Et veillez à ne pas vous perdre dans la forêt !

Cuisinez et dégustez

Lavez-vous les mains après votre cueillette. Chez vous, conservez les champignons au frais et mangez-les sous 48 h. Faites suffisamment cuire les champignons et ne mangez pas de grosses quantités à la fois. Ne donnez pas de champignons aux jeunes enfants.

Les champignons sont intéressants du point de vue nutritionnel car ils apportent des antioxydants, des fibres, des vitamines du groupe B et des minéraux (potassium, phosphore, sélénium...).

Tout savoir sur les champignons : un dossier complet

Vous pouvez cuire simplement les champignons à la poêle avec de l'huile et les assaisonner avec du sel, du poivre, de l'ail, des herbes, ou bien préparer une omelette. Voici d'autres idées de recettes :

Lire aussi : Une source méconnue d'antioxydants : les champignons

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top