En aidant à mieux dormir, les TCC soulagent aussi anxiété et dépression

Par Marie-Céline Ray Publié le 11/09/2017 Mis à jour le 21/11/2017
Actualité

En traitant l’insomnie des patients par les thérapies cognitives et comportementales (TCC), on peut réduire les hallucinations, la paranoïa, l’anxiété et la dépression.

Les problèmes de sommeil ne seraient pas une conséquence de l'anxiété, de la dépression et autres troubles mentaux mais pourraient bien en être une cause dans certains cas. C’est ce qu’affirme une étude selon laquelle des personnes qui suivent une thérapie comportementale et cognitive (TCC) pour traiter l’insomnie voient leurs symptômes psychotiques s’améliorer.

Lire un extrait de "Changez vos émotions, changez votre vie avec les TCC"

Dans la revue Lancet Psychiatry, une équipe de chercheurs britanniques décrit comment elle a étudié le lien entre le sommeil et la santé mentale. Les scientifiques ont utilisé des enquêtes en ligne auprès d’étudiants provenant de 26 universités du pays pour recruter des volontaires qui souffraient d’insomnie.

Plus de 3700 étudiants ont participé, répartis en deux groupes : le premier groupe de 1891 participants suivait des séances de 20 min en ligne (programme Sleepio) pour traiter leur insomnie par une TCC, tandis que les 1864 autres n’étaient pas traités. Les deux groupes ont été testés à 3, 10 et 22 semaines.

Résultats : non seulement le sommeil du groupe TCC était meilleur, mais leur santé mentale s’est aussi améliorée. L’insomnie dans le groupe TCC a diminué de moitié environ en 10 semaines, tandis que l’anxiété et la dépression étaient réduites de 20 % environ, la paranoïa et les hallucinations de 25 et 30 % respectivement. Il faut toutefois noter que dans le groupe traité par TCC il y a eu beaucoup d’abandons, la plupart des étudiants n’ayant pas suivi les six sessions de TCC jusqu’au bout.

Les chercheurs en concluent que l’insomnie est une cause des problèmes psychotiques et d’autres troubles mentaux. « L'insomnie double vos chances de développer la dépression et nous savons maintenant que si vous traitez l'insomnie, cela réduit la dépression», a déclaré Daniel Freeman, un des auteurs de l'étude, au Guardian.

Lire aussi :10 astuces naturelles contre l'insomnie

 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top