Un extrait d'Un corps d'athlète à 60 ans

Par Elvire Nérin Publié le 05/08/2015 Mis à jour le 10/03/2017
Dans cet extrait exclusif, Patrick Seners, préparateur physique de 66 ans, vous explique ce qui ce cache derrière le vieillissement et les bénéfices que vous obtiendrez en suivant ses conseils.

Inactivité et vieillissement

Les études scientifiques montrent que lorsque nous vieillissons de nombreux processus métaboliques et cellulaires changent de manière indésirable. Mais les chercheurs n’ont pas établi avec certitude si ces changements résultent principalement de l’écoulement du temps – dans ce cas, ils seraient inévitables avec les années qui passent- ou s’ils proviennent au moins en partie, du mode de vie et seraient donc modifiables. Cette question est particulièrement vraie en ce qui concerne l’inactivité. Les personnes âgées sont souvent sédentaires - et on sait qu’être sédentaire affecte la santé- et il est alors particulièrement difficile de séparer les effets du vieillissement de ceux de l’inactivité.
L’étude sur les cyclistes

Dans leur étude sur le vieillissement, les chercheurs ont analysé la santé de personnes pratiquant une activité physique régulièrement.

Les participants : 85 hommes et 41 femmes, âgés de 55 à 79 ans font du vélo régulièrement et de façon assidue mais ne sont pas des athlètes de compétition. Les hommes sont capables de parcourir 100 km en 6h30 et les femmes 60 km en 5h30, signes d’un haut degré de forme physique chez les personnes âgées. Les participants ont été soumis à de nombreux tests physiques (fonctions cardiovasculaire, respiratoire, neuromusculaire…) et cognitifs et les chercheurs ont notamment évalué : la capacité d’endurance de chaque cycliste, la masse et la force musculaires, la puissance de pédalage, la santé métabolique, l’équilibre, la mémoire, la densité osseuse et les réflexes.

Résultat de l’étude

Les chercheurs ont comparé les résultats des cyclistes les uns avec les autres mais également avec les résultats obtenus avec un vieillissement « normal ». Les résultats montrent que les cyclistes ne font pas leur âge : sur presque toutes les mesures, leur fonctionnement physique est resté stable au cours des décennies et était plus proche de celui de jeunes adultes que de celui des personnes de leur âge.

Les cyclistes, même les plus âgés, ont des niveaux d’équilibre, de réflexes, de santé métabolique et des capacités de mémoire identiques à ceux des personnes plus jeunes. Encourager l’activité physique est donc une stratégie pour maintenir une fonction physiologique optimale le plus longtemps possible.

Vous voulez améliorer votre forme et votre apparence physique ? Suivez le coach de remise en forme pour obtenir un corps plus mince, plus ferme, plus sexy !

>> Télécharger l'extrait : "Un corps d’athlète à 60 ans"

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top