Les polyphénols du raisin diminuent le stress oxydant chez les sportifs

Par Juliette Pouyat Publié le 14/01/2021 Mis à jour le 15/01/2021
Actualité

Une pratique sportive intense ou prolongée conduit à un stress oxydant pouvant aboutir à des dommages musculaires.... qui pourraient être limités par les polyphénols du raisin, d'après une étude récente.

Pourquoi c’est important

L’activité physique est essentielle pour la santé et les études montrent que la sédentarité augmente le risque de maladies chroniques et tue même plus que l’obésité.

L’activité physique exerce ses effets bénéfiques sur la santé notamment en diminuant le stress oxydant. Cette réduction du stress oxydant est elle-même associée au ralentissement du vieillissement cellulaire, à l’amélioration de la sensibilité à l’insuline et à la diminution du dysfonctionnement endothélial. D’ailleurs chez les sportifs le stress oxydant est plus faible que chez les sédentaires.

Toutefois, les études montrent également que les exercices physiques intenses et/ou prolongés conduisent à une surproduction d’espèces réactives de l’oxygène - que la capacité antioxydante de l'organisme ne peut pas neutraliser - et donc à une augmentation de stress oxydant et à un risque de dommages cellulaires au niveau des muscles. L’utilisation d’une supplémentation en composés antioxydants peut alors être utile pour réduire le stress physiologique induit par le sport. Dans une nouvelle étude parue dans la revue Journal of the International Society of Sports Nutrition, des chercheurs ont évalué l’efficacité d’un supplément de polyphénols issus du raisin sur le stress oxydant des sportifs.

L’étude

Les chercheurs ont analysé les résultats provenant de 12 études parues entre 2005 et 2019, dans lesquelles les antioxydants provenaient soit d’une boisson au raisin, soit d’extrait de raisin riche en polyphénols. Les participants étaient des sportifs/athètes de haut niveau, amateurs ou non, dans différents sports (cyclisme, aviron, course à pied…).

Résultats : la supplémentation avec des polyphénols de raisin a un effet bénéfique sur le stress oxydant provoqué par l’exercice physique. Les bénéfices obtenus dépendent de la dose et de la durée de la supplémentation mais également du type de polyphénols (flavonoïdes, acides phénoliques…). 

En faible quantité, les espèces réactives de l'oxygène ont un rôle bénéfique, notamment en favorisant l'adaptation musculaire. Cependant une surproduction augmente le risque de dommages musculaires, obligeant les sportifs à se mettre à l’arrêt. Trop de stress oxydant pendant trop longtemps peut ainsi conduire au « syndrome de surentraînement » qui, lui-même, est associé à une diminution de la puissance et de la capacité aérobie. Selon les chercheurs, il est important d’obtenir la bonne quantité d’antioxydants, au bon moment, pour permettre aux sportifs d’avoir des séances d’activité physique intenses sans dommages musculaires.

En pratique

Le raisin, grâce à sa teneur élevée en polyphénols, permet de maintenir un statut antioxydant optimal. Si les aliments constituent la première source d’antioxydants, selon les auteurs, les résultats indiquent qu’il est peu probable que les sportifs puissent obtenir la quantité nécessaire de polyphénols uniquement à partir de l’alimentation.

Parmi les aliments les plus riches en polyphénols, on trouve l’artichaut, le persil et les choux de Bruxelles côté légumes, et les fraises, les litchis et bien sûr le raisin côté fruits. Si la supplémentation est nécessaire, nous vous conseillons la lecture du Guide des compléments antioxydants.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top