Le manque de vitamine B12 expose aux fractures

Par Lanutrition.fr Publié le 09/01/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Des niveaux bas de vitamine B12 dans le sang sont liés à une augmentation du risque de fractures chez les hommes âgés.

Un déficit en vitamine B12 augmenterait le risque de fractures chez les hommes âgés. Voici la conclusion d’une recherche publiée dans Osteoporosis International, et qui correspond au volet suédois de l’étude MrOS (Osteoporotic Fracures in Men).

La vitamine B12, aussi appelée cobalamine, est un cofacteur de nombreuses réactions enzymatiques dans les cellules. Elle joue un rôle important dans la santé du système nerveux et la prévention de certaines anémies. Elle se trouve dans des produits animaux comme les viandes, poissons, œufs, fromages... Or, un déficit en vitamine B12 chez les personnes âgées pourrait affecter le métabolisme des os.

Consulter notre dossier sur la vitamine B12

Les chercheurs de l’université de Gothenburg ont voulu déterminer si la vitamine B12 était liée au risque de fractures chez les hommes âgés. Ils ont étudié 790 hommes de 70 à 81 ans pendant près de 6 ans. Au début de l’étude, ils ont relevé les niveaux sanguins de cobalamine et de holotranscobalamine (la forme métabolique active de la cobalamine), mais aussi de folates.

Résultats : Pendant le suivi, 110 hommes ont eu des fractures confirmées par radiographie aux rayons X dont 45 fractures vertébrales. Les 25 % d’hommes avec les niveaux les plus bas en vitamine B12 avaient un risque augmenté de fractures par rapport aux autres : ce risque augmentait de 67 % et 74 % chez ceux qui avaient les plus bas niveaux de cobalamine et de holotranscobalamine respectivement, par rapport aux autres. Le risque augmentait en particulier pour les fractures de la région lombaire, où l’augmentation allait jusqu’à 120 %.

Cette association se maintenait même en prenant en considération d’autres facteurs pouvant influencer le risque de fractures : âge, tabagisme, IMC, densité minérale osseuse, antécédents de fractures, activité physique, concentrations en vitamine D dans le sang, apports en calcium.

Lire l'interview de Walter Wilett : "Une consommation importante de calcium ne prévient pas les fractures"

Enfin, les auteurs n’ont pas vu d’association entre les folates et les fractures.

D’autres études sont donc nécessaires pour savoir si une complémentation en vitamine B12 pourrait prévenir les fractures chez les hommes âgés.

De la même façon, un déficit en vitamine E est lié à un risque augmenté de fractures.

Lire : Ostéoporose : la vitamine E pourrait prévenir les fractures

Pour en savoir plus sur la prévention de l'ostéoporose et des fractures liées à l'âge, lire Le mythe de l'ostéoporose de Thierry Souccar, La diététique anti-ostéoporose de Florence Piquet et Le guide de l'équilibre acide-base, de Florence Piquet (lire un extrait ICI  >>).

Source

Lewerin C, Nilsson-Ehle H, Jacobsson S, Johansson H, Sundh V, Karlsson MK, Ljunggren O, Lorentzon M, Kanis JA, Lerner UH, Cummings SR, Ohlsson C, Mellström D. Low holotranscobalamin and cobalamins predict incident fractures in elderly men: the MrOS Sweden. Osteoporos Int. 2014 Jan;25(1):131-40. doi: 10.1007/s00198-013-2527-y. Epub 2013 Oct 16.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top