Dr Baudoin Forgeot d’Arc : « détecter l’autisme le plus tôt possible »

Par Lanutrition.fr Publié le 31/03/2010 Mis à jour le 10/03/2017
Le docteur Baudoin Forgeot d’Arc est psychiatre et chef de clinique à l’hôpital Debré où il suit des enfants autistes.

LaNutrition.fr : le diagnostic de l’autisme est-il difficile ?

Dr Baudoin Forgeot d’Arc : L’autisme peut s’exprimer de façons très différentes. Chez certains enfants les signes sont évidents alors que chez d’autres ils le sont beaucoup moins. Ces formes d’autisme peu visibles rendent le diagnostic parfois difficile et peuvent le retarder. Aujourd’hui, les instances officielles incitent les médecins à observer le développement des interactions sociales chez l’enfant afin de détecter l’autisme le plus tôt possible.

Quels sont les traitements que vous utilisez contre l’autisme ?

On ne peut pas vraiment parler de traitement contre l’autisme car on ne s’attaque pas directement aux causes. Il s’agit plutôt d’agir sur les symptômes qui sont variables d’un patient à l’autre. Nous utilisons donc différentes méthodes en fonction des patients et de leurs troubles.

Il existe des prises en charge orthophoniques pour aider l’enfant à développer son langage et faciliter sa communication. On utilise également des thérapies visant à atténuer les problèmes comportementaux, fréquents chez les autistes, ainsi que les troubles associés à la maladie comme l’anxiété. Par ailleurs, il est important pour le patient d’avoir une bonne connaissance de l’autisme et les consultations sont là pour bien expliquer leur situation aux enfants. Cela leur permet de structurer leur environnement.

Existe-t-il un traitement médicamenteux contre l’autisme ?

On a parfois recours à des médicaments lorsque les enfants présentent des troubles du comportement ou une hyperactivité, mais leur utilisation est secondaire. Les interventions sont privilégiées aux médicaments.

Certains parents ont recours à des prises en charge alternatives, en particulier au régime sans gluten et sans caséine. Le constatez-vous lors de vos consultations ?

Beaucoup de parents me demandent des renseignements sur ce régime et certains mettent en place ce type d’alimentation. Pour ma part je pense que les preuves de l’efficacité du régime sans gluten et sans caséine dans la prise en charge de l’autisme sont insuffisantes, je ne le recommande donc pas à mes patients.

A découvrir, le livre de Nathalie Champoux : Etre et ne plus être autiste ou comment une maman a inversé les troubles de ses enfants par un changement alimentaire (bio, sans lait, sans gluten...) (EXTRAIT ICI >>)

Lisez aussi :

L’autisme, qu’est-ce que c’est ?

Le régime sans gluten sans caséine est-il efficace ?

Pourquoi l’Afssa rejette le régime sans gluten et sans caséine

Le régime sans gluten sans caséine en pratique

Des oméga-3 contre l’autisme

Les promesses du magnésium

La piste de la vitamine D

A découvrir également

Back to top