Eaux minérales: un allié minceur

Par Lanutrition.fr Publié le 17/03/2006 Mis à jour le 10/03/2017
Plus on boit, plus on élimine, à le fois de l'eau mais aussi des minéraux... Elimine-t-on aussi les kilos superflus?

Type

aliment

 

Fonction

complément des régimes amaigrissants

Usage traditionnel

surpoids

Efficacité

Bases scientifiques : 0 , Bases cliniques : 0

Sécurité d’emploi



Qu’est-ce que c’est

Dès avant la conquête de l’Europe par les Romains, les eaux de source étaient célébrées pour leurs vertus thérapeutiques, nous raconte Emmanuelle Evina dans un guide très complet. Les Romains s’empressèrent d’exploiter cette richesse naturelle : ils créèrent les stations thermales et organisèrent l’exportation des eaux miraculeuses. Au xvie siècle, les amphores font place à des jarres en terre cuite : les eaux voyagent toujours à travers l’Europe, depuis Spa ou Vichy, vers les foyers fortunés. En 1715, cherchant à enrayer une fraude endémique (et renflouer les caisses de la Couronne), Louis XIV impose pour le transport des eaux minérales une « permission expresse et par écrit » ; les eaux doivent être analysées et authentifiées dès leur arrivée ; leur commerce est taxé. En 1778, l’Académie nationale de médecine classe les eaux en fonction de leurs vertus thérapeutiques supposées ou démontrées : eaux gazeuses (affections génito-urinaires et troubles du système nerveux), salines (rhumatismes, goutte, troubles digestifs), sulfureuses (maladies de la peau, caries, maladies de l’appareil digestif) et bien sûr eaux ferrugineuses, immortalisées bien plus tard par… Bourvil. En 1859, ouvre à Evian le premier atelier d’embouteillage. Vous connaissez la suite.

L’eau minérale naturelle possède des caractéristiques qui la rendent favorable à la santé, d’abord parce qu’elle est pure (les sources sont protégées des pollutions, par le biais d’accords avec les organisations agricoles qui prohibent l’emploi de nitrates ou pesticides dans le périmètre de captage des eaux). L’eau minérale contient aussi des minéraux dont la liste et la quantité varient selon la nature des sols. Il s’agit en général des sels dissous de deux partenaires appelés ions : l’un possède une charge électrique positive, c’est un cation, l’autre négative, c’est un anion. Par exemple, le sel commun, ou chlorure de sodium, associe dans la salière du chlore (chargé négativement) à du sodium (chargé positivement). Mais, mis, en présence d’eau, cette liaison se désagrège, car chaque molécule d’eau attire d’un côté les anions, et de l’autre les cations. L’eau minérale contient donc à la fois des anions et des cations dispersés dans le liquide. Les principaux anions sont le chlorure, le bicarbonate, le phosphore et le soufre. Les principaux cations : calcium, magnésium, sodium, potassium.

Comment elles agiraient

Vous connaissez la publicité : on boit, on élimine. De l’eau, des minéraux bien sûr, mais aussi dans l’esprit du public, des kilos… Qu’en est-il réellement ?


Bases scientifiques et cliniques

Aucune étude ne permet de dire qu’en consommant des eaux minérales, on perd du poids. En 1996, une étude a bien été conduite à Contrexéville auprès de 175 curistes. Les résultats préliminaires concluent à une perte de poids significative après 1 à 3 semaines (-2,1 kg) chez la plupart des volontaires. Par ailleurs, 78% des personnes suivies sont plus minces 8 mois après leur départ de la station thermale. Mais les auteurs de l’étude se gardent bien d’attribuer ces résultats à la consommation d’eau : ils sont dus en réalité au respect d’un régime alimentaire amorcé sur place.

Notre avis

Les eaux minérales ne font pas maigrir. Mais certaines d’entre elles (Hydroxydase, Hépar, Contrex, Badoit) sont riches en calcium et magnésium. Elles devraient être consommées dans le cadre d’un régime amaigrissant pour prévenir les déficits en minéraux qui sont fréquents lorsqu’on consomme moins de 1 700 kcal/j. Par ailleurs, le magnésium est un calmant qui peut aider à contrôler les envies impérieuses de nourriture liées au stress.


Doses usuelles

1,5 l par jour


Où les trouver

Epiceries, grandes surfaces, pharmacies.

Source

magnésium (mg/l)

calcium (mg/l)

Hydroxydase

243

213,5

Rozana

159

360

Sainte-Marguerite

130

194

Le Boulou

126

320

Hépar

110

555

Gerolsteiner (Allemagne)

108

347

Quézac

100

252

Badoit

100

200

Parot

94

110

Arvie

92

170

Saint-Diéry

90

90

Contrex

84

467

Amanda

77

243

Vernière

72

190

Reine des Basaltes

70

145

Vauban

66

230

Saint-Alban

63

186

 

Précautions d’emploi

Sans danger pour la santé.

 

Bibliographie

Ivkovic-Lazar T. : « Treatment of extreme obesity with a very low calorie diet ». Med Pregl. 2001 Nov-Dec ;54(11-12):534-8.

Evina E. : Le guide du buveur d’eau, Ed. Solar, Paris, 1997.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top