Frêne (Fraxinus excelsior)

Par Lanutrition.fr Publié le 17/03/2006 Mis à jour le 11/04/2017
 

Type 

plante

Fonction

diurétique

Usage traditionnel 

obésité, surpoids

Principes actifs

 rutoside, hétérosides coumariniques, tanins

Efficacité 

Bases scientifiques : 0,  Bases cliniques : 0

Sécurité d’emploi

 

Qu’est-ce que c’est

On a longtemps consommé en France des boissons fermentées rafraîchissantes à base de feuilles de Frêne, qu’on appelait Frênette, dont les effets diurétiques étaient bien connus. D’où la popularité du frêne dans les régimes amaigrissants. Majestueux, le frêne peut atteindre 40 m de haut, colonise les forêts d’Europe, mais aussi d’Amérique du Nord et d’Asie. L’arbre donne de gros bourgeons sombres quadrangulaires. Les feuilles, denticulées et minces, contiennent des composés phénoliques et un peu de mannitol.

 Comment il agit

Les feuilles favorisent la diurèse.

Bases scientifiques et cliniques

Des études cliniques de qualité manquent.

Notre avis

 

Les effets diurétiques sont incontestables mais son efficacité en tant qu’aide minceur n’est pas prouvée.

Où le trouver

En pharmacie, parapharmacie, magasin diététique.

Doses usuelles

Infusion de feuilles séchées (40 g par litre d’eau) : une tasse avant chacun des 3 repas

Nébulisat (gélules de 150 mg) : 2 gélules 3 fois par jour.

Extrait fluide : 1 g, 2 fois par jour.

Bibliographie

Eddouks M :”Fraxinus excelsior L. evokes a hypotensive action in normal and spontaneously hypertensive rats.” J Ethnopharmacol. 2005 May 13;99(1):49-54.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top