Reine des prés, la reine minceur ?

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 17/03/2006 Mis à jour le 17/02/2017
Plante des régions humides, la Reine des-prés serait efficace pour lutter contre la rétention d’eau. Extrapolation ou réalité scientifique ? Découvrez la vérité sur cette fleur.

Type 

plante

Principe actif

vitamine C, monotriposide, spiréoside, flavonoïdes

Fonction

diurétique

Efficacité 

Bases scientifiques : 0,  Bases cliniques : 0

Sécurité d’emploi

 

Qu’est-ce que c’est

« Contre les rhumatismes, la maladie de la pierre et les maux de rein, faire macérer 500 grammes de fleurs dans deux litres de vin blanc et en boire tous les jours à jeun. » Ainsi, nous rappelle Loïc Girre, était rédigée au xvie siècle une prescription courante à base de reine-des-prés, une plante commune dans toute l’Europe (sauf les régions méditerranéennes), l’Asie, l’Amérique du Nord, et qui affectionne l’humidité : fossés, berges des cours d’eau, prairies inondables. Aujourd’hui, la reine-des-prés apparaît dans de nombreux aide-minceur.

Comment elle agit

Ce sont les sommités fleuries qui ont un intérêt thérapeutique. La reine-des-prés renferme de la vitamine C, des composés phénoliques, mais aussi du monotriposide, un cousin de l’aspirine (la reine-des-prés a d’ailleurs donné son nom à l’aspirine : cette dernière possède les propriétés de la Spirée, mais sans faire appel à la plante ; elle est donc « a-Spirée »). La plante est diurétique ; la présence de vitamine C laisse supposer qu’elle agit un peu au niveau des réserves de graisse. Elle est souvent proposée pour faire disparaître la cellulite abdominale.

Bases scientifiques et cliniques

Quelques études chez le rat font état de propriétés diurétiques. Il n’y a pas à notre connaissance d’étude contrôlée chez l’homme.

Notre avis

Probablement diurétique, la reine-des-prés n’a d’intérêt (comme aide-minceur) que dans les troubles liés à la rétention d’eau.

Où la trouver

Pharmacie, parapharmacie, magasin diététique.

Doses usuelles

Tisane (40 à 60 g par litre d’eau) : 1 à 2 tasses pendant les repas.

Nébulisat : gélules de 150 mg, 2 gélules 3 fois par jour.

Précautions d’emploi

Contre-indications : grossesse, allaitement, maladies cardiaques et rénales

Précautions particulières: celles des diurétiques

Bibliographie

Blumenthal M : « The Complete German Commission E Monographs : Therapeutic Guide to Herbal Medicines. » Austin: American Botanical Council and Boston: Integrative Medicine Communications, 1998, 169.

Zeylstra H. Filipendila ulmaria. Br J Phytotherapy 1998 ; 5 : 8-12.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRISTORE, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top