Témoignage : réduire au silence les douleurs grâce au régime Seignalet

Par Elvire Nérin Publié le 20/08/2013 Mis à jour le 06/02/2017

Soizic M., 38 ans, a vu son état de santé considérablement s'améliorer après un rééquilibrage alimentaire et l'adoption d'un régime sans gluten et sans lactose, du type de celui prescrit par le Dr Jean Seignalet.Son témoignage, que LaNutrition.fr vous invite à découvrir, est édifiant.

Je m’appelle Soizic M. Âgée de 38 ans, j’ai trois enfants. Voici mon témoignage.

En octobre 2008, je suis tombée dans une profonde dépression. A cet état se sont ajoutés de gros problèmes articulaires : fractures multiples (dites de fatigue), entorses répétitives... Mais aussi une pathologie très grave s’est déclarée en août 2010 : des embolies pulmonaires à répétition, avec des phlébites et des para-phlébites, même sous médicament anticoagulant (AVK, Lovenox et Innohep).

Embolie et vitamine B9

On me dit condamnée, que je peux à tout moment faire une embolie létale ! Ce risque, confirmé en milieu hospitalier, serait dû à un déficit génétique dans une enzyme au nom compliqué : la méthylène tétrahydrofolate réductase (MTHFR). Ce déficit provoque une augmentation dans le sang de l’homocystéine.

Un taux élevé d’homocystéine accroît considérablement les risques de thromboses, dont les embolies pulmonaires.

Au début (août 2010), c’est-à-dire quand j’ai fait ma première embolie, mon taux d’homocystéine est à 39,82 (le taux normal pour un adulte doit être inférieur à 15). À ce moment là, je n’avais rien changé à mon alimentation, je prenais des AVK (antivitamine k), mais en septembre 2010, je refais une embolie malgré un dosage en AVK stable et dans les normes. Les médecins décident de me placer sous Lovenox ; là encore, échec, phlébites et paraphlébites.

Début janvier 2011, je décide de suivre les conseils de Jean-Marie Magnien et son livre Réduire au silence 100 maladies avec le régime Seignalet. J'élimine de mon alimentation tout ce qui contient du gluten et du lactose. Je me mets aux compléments alimentaires : vitamines (dont B9, connue sous le nom d'acide folique), magnésium, antioxydant, calcium, mélange d’huiles équilibré en omégas-3 et 6 et enrichi en vitamine D.

Ce n’est pas facile, c’est sûr, mais les résultats sont là !

Jean-Marie Magnien explique qu’on peut réduire les risques d’embolie grâce à la vitamine B9 malgré le déficit enzymatique qu’il pense partiel. En effet, l’enzyme en cause a besoin de vitamine B9 pour fonctionner normalement en évitant d’accumuler l’homocystéine. Il me dit que ma façon de manger, un seul repas par jour (avec 600 – 800 calories), entraîne chez moi un déficit à 100% de vitamine B9.

Le 14 janvier 2011, on refait un dosage de l’homocystéïne : je suis à 24. Le taux a baissé mais reste encore trop haut. Je continue à suivre les conseils de Monsieur Magnien à la lettre.

Un mois après, en février 2011, un dosage est réalisé, et là, je suis à un taux de 7, soit le dosage pour un enfant de moins 15 ans !!!

Mars 2012, mon taux est à 6 !!! C’est la norme minimum !

Dépression, migraine, etc.

Mais les résultat ne s’arrêtent pas là. Comme je l’ai dit au début de cette lettre, je souffrais d’une grave dépression et je ne dormais plus qu’avec des médicaments, j’avais des migraines récurrentes très intenses et des douleurs articulaires. Par ailleurs, j'avais fait plusieurs fausses couches inexpliquées.

Et bien, aujourd'hui je dors sans médicaments, je ne prends plus aucun antidépresseur, mes douleurs articulaires sont de l’histoire ancienne. Mes migraines ont aussi disparu ! Je me sens mieux et moins fatiguée depuis que j’ai éliminé le gluten et le lactose de mon alimentation.

Mes deux premières grossesses (2003 et 2004) ont été très compliquées avec un repos strict, des hospitalisations pour menace d’accouchement prématuré. Les enfants étaient, à la naissance, de petit poids et de petite taille (2 kg 350 et 47 cm). J’étais extrêmement fatiguée pendant ces deux grossesses et après les naissances.

Mais depuis, j’ai mis en pratique les conseils de Jean-Marie Magnien et j’ai la grande joie d’avoir mis au monde, le 16 août 2012, Jean-Gabriel (3 kg 280 et 50 cm). Par rapport aux précédentes grossesses, je n’ai pas été fatiguée ; d’ailleurs toutes les personnes que je croisais me le disaient.

Selon Monsieur Magnien, « la cause inexpliquée des fausses couches était liée en grande partie aux carences en vitamines et minéraux. Le manque de B9 chez la mère peut provoquer un avortement spontané, une anémie ; chez le nourrisson la prématurité et des malformations cérébrales. De plus, l'apport en B6 facilite l'entrée du magnésium dans les cellules en dehors desquelles il n'a aucune action. Chez le nourrisson la carence en magnésium se traduit à la naissance par une agitation, des pleurs, éventuellement des convulsions. »

Surpoids et asthme

Il y a deux autres résultats à la diététique sans gluten et sans lactose que j'ai également constatés. Je souffre de surpoids et d'asthme depuis mon enfance. Et bien, depuis que j’ai mis en application les conseils de Monsieur Magnien, j’ai perdu 32 kg. Et cela, en menant une grossesse à terme (la grossesse a ralenti la perte de poids). Alors que tous les régimes que j’ai faits durant des années n’ont été que des échecs : à chaque fois, j'ai repris tous mes kilos !

Concernant mon asthme, qui était très important, il me fallait plusieurs médicaments par jour, cortisone entre autres ! Je ne supportais pas l'humidité, ni les grosses chaleurs. Un vrai cauchemar, surtout quand vous êtes enfant ! Sans compter la pollution, les pollens... qui n'arrangeaient rien ! En arrivant en Bretagne, aucune amélioration avec le taux d'hydrométrie de la région !!! Puis de, auux embolies là-dessus. Mais après la mise en place de la diététique sans gluten ni laitage, c'est que du bonheur !

Mon pneumologue, consulté en septembre, m’a fait passer une série d’examens. Résultat : plus d'asthme ! J'ai des séquelles au niveau des poumons suite aux deux embolies, mais ce n’est pas aussi catastrophique que cela aurait dû être. Alors que j'étais prise en charge en ALD (Affection Longue Durée) par la Sécu (à 100 %) depuis fort longtemps pour la BPCO (bronchopathie, cela regroupe plusieurs pathologies), mon ALD n'a pas été renouvelée, car les résultats des examens sont trop bons ! La Sécu devrait me remercier et donner le tuyau à d’autres ! Si besoin, on m’a donné du Symbycort 200, mais je ne l'utilise jamais, quelle que soit la météo.

Le plus surprenant c’est que je me sens mieux et moins fatiguée depuis que j’ai éliminé le gluten et le lactose de mon alimentation. Je prends toujours des compléments alimentaires : vitamines, magnésium, antioxydants, calcium et en plus, de la vitamine D que je mélange avec l'huile d'olive et de l'huile de colza Bio.

Alors, si vous doutez encore de l’efficacité de changer son alimentation, faites le test ! Mais, jouez le jeu à 100 %. Si vous faites les choses à moitié, vous n’aurez pas de résultat. Moi je ne reviendrai pas en arrière, c’est certain !

L'avis de LaNutrition.fr : L'amélioration de cet état de santé peut être attribué à la prise de B9, au rééquilibrage alimentaire (augmentation du nombre de repas, du nombre de calories et de la densité nutritionnelle de l'alimentation), au régime Seignalet ou aux trois sans qu'il soit vraiment possible de distinguer un facteur plus qu'un autre. Comme le dit très justement Jean-Marie Magnien, un déficit en MTHFR peut être facilement compensé par des doses élevées de vitamine B9 sous la forme de suppléments. La vitamine B9 est impliquée dans l'équilibre émotionnel et des déficits en B9 augmentent le risque de dépression; lorsque ces déficits sont corrigés, la dépression disparaît (attention : dans les cas de dépression qui ne sont pas dues à un déficit en B9, la supplémentation a peu d'effet). Mais par ailleurs, le régime Seignalet peut permettre de perdre du poids et améliorer des pathologies comme l'asthme.

A se procurer : Réduire au silence 100 maladies de Jean-Marie Magnien (lire un extrait ICI >>)

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top