Le régime végétarien, en quoi ça consiste?

Par Lanutrition.fr Publié le 18/03/2008 Mis à jour le 17/02/2017
Si l'homme peut normalement manger de tout, certains refusent de consommer de la viande : les végétariens. Ce terme regroupe des régimes très différents tant sur le plan nutritionnel que sur celui des comportements alimentaires. Tour d’horizon.  

Le végétarisme est une pratique alimentaire qui exclut la chair des animaux ainsi que les produits qui en sont dérivés.

Ce mode d’alimentation est un choix, aussi il varie d’un individu à un autre. Il n’y a pas de règles en la matière. Certains vont manger du poisson ou du poulet, d’autres vont totalement proscrire toute nourriture animale. Aussi on peut dire qu’il n’existe pas un mais des régimes végétariens.

 

Principaux régimes végétariens

 

Végétariens au sens large

Ovo-lacto végétariens

Ovo végétariens

Lacto végétariens

Végétaliens

Fruits et légumes

X

X

X

X

X

Légumineuses

X

X

X

X

X

Féculents

X

X

X

X

X

Oeufs

X

X

X

Lait et produits laitiers

X

X

X

Poissons

 

Viandes

 

Le vrai sens du mot végétarien

En théorie, le « vrai » végétarien ne mange aucune chair animale, ni aucun ingrédient ayant nécessité la mort de l’animal, ni aucune préparation contenant de la chair animale ou contenant un ingrédient ayant nécessité la mort de l’animal.

Par conséquent, le « vrai » végétarien ne se nourrit pas non plus de poissons, de sa chair, de ses oeufs ou de son huile. Tous les autres animaux marins sont également exclus du repas du « vrai » végétarien : poulpes, calamars, oursins, crevettes, coquilles St-Jacques, moules, crabes, homards, langoustes...

Tous les oiseaux, sauvages ou d’élevages, de l’autruche jusqu’au pigeon, du faisan à la perdrix, en passant par tous les oiseaux de la basse-cour (dindes, pintades, poulets, poules, chapons...) sont bien évidemment exclus.

Les aliments issus de l’industrie agro-alimentaire comme les nuggets, le blanc de poulet, les miettes de thon, les bâtonnets de surimi... sont aussi proscrits.

 

Les végétariens de l’extrême

Le végétalien pousse encore plus loin le raisonnement du végétarien. Son grand respect de tous les êtres vivants et/ou sa compassion pour tout ce qui vit et souffre lui font refuser de consommer tout ingrédient d'origine animale. Il ne mange donc évidemment aucune chair animale, ni charcuterie, ni poisson, ni coquillages ou crustacés, MAIS AUSSI il ne consomme pas d’oeufs, de lait, de beurre, de laitages, de fromages, de miel ou autres produits de la ruche, ainsi que toutes préparations contenant ces produits.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top