Les végétariens moins touchés par le syndrome métabolique

Par Lanutrition.fr Publié le 14/04/2011 Mis à jour le 21/11/2017
Les personnes qui consomment principalement des produits végétaux auraient beaucoup moins de risques d’être atteintes d’un syndrome métabolique que celles qui consomment beaucoup de viande.

Les personnes qui suivent un régime végétarien auraient moins de risques de développer un diabète, une maladie cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Pourquoi ? Selon les chercheurs de l’Université Loma Linda, ce régime serait associé à une diminution de 36 % du risque de syndrome métabolique, un syndrome favorisant la survenue de ces maladies.

Le syndrome métabolique désigne la présence d’au moins trois des cinq facteurs de risques suivants : obésité abdominale, taux de triglycérides élevé, hypertension, glycémie élevée et faible taux de cholestérol HDL (bon cholestérol).

Les auteurs ont suivi 773 personnes âgées en moyenne de 60 ans afin de déterminer la relation entre régime alimentaire et syndrome métabolique.

Résultat : 25 % des végétariens présentent un syndrome métabolique,  contre 39 % des non-végétariens. La pression artérielle, la triglycéridémie, la glycémie ainsi que le tour de taille sont moins élevés chez les personnes végétariennes.

Référence:

Nico S. Rizzo, Joan Sabaté, Karen Jaceldo-Siegl, Gary E. Fraser; Vegetarian Dietary Patterns Are Associated With a Lower Risk of Metabolic Syndrome: The Adventist Health Study 2 Diabetes Care published ahead of print March 16, 2011, doi:10.2337/dc10-1221.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top