Le nombre de chutes est en hausse

Par Lanutrition.fr Publié le 22/01/2015 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité
Augmentation des chutes chez les personnes âgées et dans la population en général, selon une grande étude américaine

Quel que soit son âge, on tomberait plus souvent en 2010 qu’en 1998. C’est ce que montre une étude parue dans JAMA Internal Medicine. L'étude s'intéresse à la population américaine, mais elle a probablement des implications pour les populations européennes.

La chute est la cause la plus fréquente de blessure chez les personnes âgées ; environ un tiers des adultes âgés tomberaient chaque année. Les chutes pouvant causer des fractures graves, elles sont aussi une cause importante de décès chez les personnes âgées.

Lire : Moins de fractures de la hanche avec un régime riche en oméga-3

Cet article s’est intéressé à l’épidémiologie des chutes entre 1998 et 2010. Les chercheurs ont utilisé les données sur les chutes dans un échantillon représentatif de personnes âgées et d’âge moyen provenant de la Health and Retirement Study. Ils ont considéré qu’il y avait eu chute si au moins une chute était signalée par l’individu lors des deux années précédentes.

Tout d’abord, les chercheurs ont été surpris de constater une augmentation des chutes dans tous les groupes d’âge, ce qui laisse penser que le vieillissement de la population n’est pas le seul facteur : « Nous nous attendions à une augmentation car les personnes âgées deviennent de plus en plus vieilles et il y a plus de personnes âgées de 80 et 90 ans qu’auparavant, mais nous avons été très surpris de trouver que l’augmentation dans les chutes n’était pas dû au changement dans la démographie, » a expliqué le principal auteur, Christine Cigolle, de l’université du Michigan.

Chez les plus de 65 ans, la prévalence des chutes sur deux ans est passée de 28 % en 1998 à 36 % en 2010. Cependant, l’étude n’a pas trouvé que les adultes âgés rapportaient plus de blessures dues à des chutes.

Lire : Ostéoporose : la vitamine E pourrait prévenir les fractures

D’autres études sont nécessaires pour identifier les raisons possibles de cette augmentation. La principale hypothèse envisagée est que des médicaments prescrits pour des maladies cardiovasculaires ou psychiatriques, des somnifères, des anxiolytiques peuvent avoir des effets secondaires et causer des vertiges. Une autre hypothèse est l’augmentation des comportements à risque de chute. Il est aussi possible que les personnes âgées soient plus conscientes du risque de chute et en parlent plus souvent aujourd’hui qu’auparavant.

Lire : Les femmes heureuses moins touchées par l'ostéoporose

Par conséquent, sur une période de 12 ans, la prévalence des chutes rapportée par les personnes âgées a augmenté aux Etats-Unis.

Lire : Moins de fractures de la hanche avec un régime riche en végétaux

Cigolle CT, Ha J, Min LC, Lee PG, Gure TR, Alexander NB, Blaum CS. The Epidemiologic Data on Falls, 1998-2010: More Older Americans Report Falling. JAMA Intern Med. 2015 Jan 19. doi: 10.1001/jamainternmed.2014.7533.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top