Obésité infantile : et si le sommeil était la clé ?

Par Julien Hernandez Publié le 30/08/2018 Mis à jour le 30/08/2018
Actualité

C’est en tout cas la conclusion d’une récente étude qui a tenté de prévenir l’obésité infantile en prodiguant plusieurs conseils sur le sommeil aux mamans.

Pourquoi c’est important

L’obésité infantile augmente grandement le risque de développer une obésité à l’âge adulte. Prévenir cet excédent de masse graisseuse pourrait permettre d’agir sur la pandémie actuelle et future. 

Lire aussi : Jeunes mamans, suivez ces 3 conseils pour que votre enfant reste mince

L’étude 

L’objectif des chercheurs à l’origine de cet essai randomisé contrôlé, publié dans The American Journal of Clinical Nutrition, était de déterminer la meilleure façon de prévenir l’obésité infantile. 

Les scientifiques ont suivi 802 femmes enceintes (86 % d’Européennes, 48 % primipares) qu’ils ont séparé en 4 groupes afin de leur délivrer différents conseils, à savoir : 

  • Des conseils généraux classiques (groupe contrôle, 1)
  • Des conseils généraux classiques + promotion de l’allaitement, de l’alimentation saine et de l’activité physique (groupe 2)
  • Des conseils généraux classiques + insistance sur la prévention des problèmes de sommeil (groupe 3)
  • Tous les conseils réunis (groupe 4)

Par la suite, leurs enfants ont été suivis de 3,5 à 5 ans pour surveiller l’évolution de leur indice de masse corporelle (IMC). Les résultats sont surprenants : les IMC du groupe 2 étaient significativement plus élevés que ceux du groupe 1 et les groupes 3 et 4 présentaient, quant à eux, les IMC les plus bas. 

Cette étude tend ainsi à montrer que la prévention du manque de sommeil serait le paramètre le plus important pour éviter l’obésité infantile. 

Lire aussi : Enceinte ? Evitez les boissons light

En pratique 

Afin de contribuer au bon sommeil de votre enfant, il y a plusieurs petites choses que vous pouvez mettre en place, à savoir : 

  • Éteindre les écrans 1 à 2 h avant l’heure du coucher.
  • Éviter les activités excitantes comme le sport ou les jeux vidéo après une certaine heure (18h par exemple).
  • Essayer de coucher l’enfant à des heures régulières. 
  • Mettre en place une petite routine (histoire, chanson, etc.) pour faciliter l’endormissement.

Pour plus de conseils concernant le sommeil : 14 jours pour bien dormir

Lire aussi : Comment aider votre enfant à manger moins de sucre

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top