Après une perte de poids, limiter les glucides augmenterait la dépense énergétique au repos

Par Juliette Pouyat Publié le 15/11/2018 Mis à jour le 16/11/2018
Actualité

Une alimentation low carb après une perte de poids pourrait augmenter le nombre de calories dépensées au repos et limiter ainsi le risque de reprendre les kilos perdus.

Pourquoi c’est important

Souvent, le plus compliqué dans un régime n’est pas de perdre du poids mais plutôt de ne pas en reprendre ! La plupart des gens reprennent le poids qu’ils ont perdu un ou deux ans après un régime, soit parce qu'ils retournent à leurs anciennes habitudes alimentaires, soit parce que leur corps se serait adapté à la restriction calorique en ralentissant le métabolisme et en brûlant moins de calories.

Dans une nouvelle étude, des chercheurs ont voulu étudier dans quelle mesure après une perte de poids, manger moins de glucides pouvait aider à contrôler son poids et éviter l’effet yo-yo.

L’étude

Dans cette étude parue dans la revue BMJ, l’alimentation de 234 participants en surpoids a été étroitement contrôlée pendant 10 semaines  afin de leur faire perdre 12% de leur poids initial grâce à un régime comportant 45% de glucides, 30% de graisses et 25% de protéines. Dans un second temps, les chercheurs, co-dirigés par le Pr David Ludwig de l'hôpital pour enfants de Boston (Masachusetts), les ont assignés pendant 20 semaines supplémentaires à l’un des trois régimes suivants : teneur élevée, modérée ou faible en glucides (60%, 40% et 20% des calories totales) afin d’étudier l’impact de la teneur en glucides sur la dépense énergétique. Les scientifiques ont suivi le poids des participants et mesuré la sécrétion d'insuline, les hormones métaboliques et la dépense énergétique totale (calories brûlées).

Les résultats montrent que la dépense énergétique totale était significativement plus importante avec le régime pauvre en glucides par rapport à celui riche en glucides : à poids égal, les participants ayant adopté une alimentation low carb ont brûlé environ 250 kcal par jour de plus que ceux ayant un régime riche en glucides. Selon les chercheurs, cet effet se traduirait par une perte de poids d’environ 10 kg trois ans après en supposant que cette différence persiste, et sans modification de l’apport calorique.

Chez les personnes avec une sécrétion d’insuline élevée au début de l’étude, la différence de dépenses caloriques au repos entre les régimes à teneur élevée et faible en glucides était encore plus importante. Par ailleurs, la ghréline, une hormone censée réduire la combustion des calories, était significativement moins élevée dans les régimes low carb.

Cette étude montre que le type d’aliments que l’on consomme affecte la dépense énergétique indépendamment du poids corporel, une preuve supplémentaire que toutes les calories ne sont pas égales. Un régime alimentaire pauvres en glucides et riche en graisses pourrait faciliter le maintien de la perte de poids au-delà des pratiques conventionnelles consistant à limiter l'apport énergétique et à encourager l'activité physique.

En pratique

Les régimes pauvres en glucides pourraient ainsi aider les gens à maintenir leur perte de poids, rendant ainsi le traitement de l'obésité plus efficace. Le régime low carb peut aussi permettre de perdre du poids rapidement, de diminuer la faim. Voici 3 alimentations pauvres en glucides : 

Sachez également que pour limiter l'effet yo-yo une supplémentation en flavonoïdes peut être utile

A lire aussi : Low carb, 101 recettes pauvres en glucides et Le grand livre de l'alimentation cétogène

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top