Magali Walkowicz : "Le régime cétogène ? Thérapeutique et savoureux !"

Par Elvire Nérin Publié le 16/03/2015 Mis à jour le 10/03/2017
Point de vue

Diététicienne-nutritionniste, Magali Walkowicz a écrit un guide de cuisine avec 150 recettes pour régime cétogène. Voici comment et pourquoi elle applique cette diète dans sa pratique.

LaNutrition.fr : Quelle est la place du régime cétogène dans votre pratique ?

Magali Walkowicz : Dans ma patientèle, ceux qui suivent une diète cétogène sont des adultes, qui souhaitent bénéficier de ses vertus thérapeutiques dans le cadre d’un cancer ou qui veulent maigrir. Ce régime est d’ailleurs particulièrement efficace pour enrayer les résistances à la perte de poids. 3 à 4 consultations en 2 mois suffisent pour que le patient se familiarise totalement avec la pratique du régime cétogène. Ensuite le suivi dépend de son besoin à être accompagné. Certains viennent tous les mois. D’autres viennent faire un point 1 ou 2 fois par an.
Je les encourage à adopter ce mode d’alimentation à vie. Si c’est l’alimentation cétogène qui les a faits maigrir, a contribué à ce que leur corps ne soit plus un terrain favorable au développement du cancer, alors pourquoi en changer ?

En tant que diététicienne ayant appris le contraire pendant sa formation, n'est-il pas difficile au début de conseiller de manger aussi gras ?

Pas du tout. Lorsque j’ai commencé mes études en diététique, j’avais déjà des connaissances en nutrition car j’écrivais des articles pour la presse. J’étais donc déjà immergée dans les enjeux et débats actuels de la nutrition. J’ai appréhendé ma formation davantage avec la volonté de me nourrir de la science du corps humain et des aliments. Autant cet enseignement purement scientifique était approfondi et de qualité autant j’ai toujours eu l’esprit critique concernant les cours de régimes, de nutrition. Les matières qui connectent les deux, aliments et organisme. Critique au sens où je questionnais ces informations très empreintes des recommandations de l’ANSES et du PNNS, parfois discutables, les confrontais à ce que je pouvais lire dans la littérature scientifique, à mes connaissances scientifiques qui grandissaient, pour avoir un discernement. C’est donc très facilement et de manière éclairée que je prends le contrepied de ce qui m’a été enseigné. La plus grande difficulté consiste à convaincre mes patients de manger gras. Après des années de diabolisation inutile des graisses, leur dire qu’elles leur feront du bien, que ce sont elles qui vont participer à les soigner ou à les faire maigrir, ne peut se passer d’une argumentation solide.

Avez-vous une idée de la manière dont les patients adhèrent à ce régime ?

Je dirai pour le moment que les patients ont deux façons d’y adhérer :

  • Soit ils s’intéressent à la nutrition, lisent, s’informent et décident sans intervenant extérieur, de suivre une diète cétogène, parce qu’ils comprennent tous les bénéfices qu’ils en retireront.
  • Soit ils y sont amenés par des professionnels de santé : oncologue, médecins, diététiciens compétents dans ce domaine. Cela est encore très rare car malheureusement tous ne se tiennent pas informés. La diététique étant souvent considérée comme secondaire.

Des astuces pour une plus grande adhésion ?

Déjà parler du régime, le faire connaître aux professionnels de santé et aux patients. Il faudrait que tous ceux qui ont le cancer, la maladie d’Alzheimer, Parkinson, la sclérose latérale amyotrophique, des lésions suite à un AVC aient l’information pour avoir la chance de décider de la suivre. Heureusement la littérature qui en traite, se développe en France, avec le livre du Dr Serrand Maladie d'Alzheimer. Et s'il y avait un traitement ? (lire un extrait ICI  >>) et celui du Pr Kämmerer, du Dr Schlatterer et du Dr Knoll Le régime cétogène contre le cancer (lire un extrait ICI  >>) .
Mettre en avant des recettes cétogènes. Sur le papier, elle effraie. En pratique cette cuisine est très savoureuse. La richesse en graisses, offre de grandes possibilités culinaires. Créer les recettes de Céto cuisine a été un vrai plaisir. On est très loin de l’ennui de certains régimes.  
Mon argument fort pour les sceptiques ou ceux qui ont peur de se lancer : les presque 100 ans de recul sur les résultats de ce régime suivi par les enfants épileptiques et qui continue à faire ses preuves dans certains hôpitaux en France notamment.

Que conseillez-vous pour que la transition se passe au mieux ?

Il faut déjà bien avoir compris les bénéfices à tirer d’une diète cétogène et également avoir compris en quoi elle consiste. Je conseille toujours à mes patients d’être équipés : compteur de glucides, indispensable pour bien faire la chasse aux sucres, des recettes, avoir établi une liste de courses bien variée et même avoir fait les courses pour 1 semaine au moins.
Les premiers jours, le temps que le corps se mette en cétose, que la transition d’un mode énergétique à un autre se passe, il y a des risques de maux de tête, de nausées, de fatigue. Ca dure environ 1 semaine.

  • Instaurer des collations à 10 et 16 h minore le problème.
  • Il faut éviter d’avoir une activité physique intense durant de laps de temps. Prendre du temps pour soi à la place : se reposer, lire, flâner... Une fois que le corps sera kéto-adapté, la vie normale, reprendra son cours.
  • Ne pas se « resucrer » pour ne pas mettre en péril la cétose.
  • Ne pas tenter de mettre moins de graisses (et la tentation est grande). Augmenter les graisses est aussi important que de diminuer le sucre.

Votre recette préférée dans le livre ? 

Il y en a plusieurs que je placerais volontiers en haut de la liste. Mais puisque je dois en choisir une, ce sera les huîtres chaudes gratinées au parmesan. Cette recette répond favorablement à tous mes critères :

  • L’huître a une densité nutritionnelle exceptionnelle et aussi de nombreuses qualités organoleptiques.
  • Elle est un met raffiné et goûteux. Je suis très sensible à ces deux choses.
  • La technique culinaire est simple, inratable.
  • Il y a peu d’ingrédients requis pour la réaliser
  • Le ratio gras/non gras est bon.
  • Dans l’assiette, ça a de l’allure.
  • Et puis c’est un produit accessible.

Je crois que tout y est !

>> Lire extrait de "Céto cuisine"

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top