Le régime paléo-cétogène

Par Lanutrition.fr Publié le 21/03/2016 Mis à jour le 10/03/2017
Article

Le régime "paléo-cétogène" est un régime thérapeutique expérimental mis au point par des chercheurs hongrois pour traiter des maladies auto-immunes, des cancers et d'autres pathologies.

Comme son nom l'indique, le régime "paléo-cétogène" emprunte à la fois au paléo (régime ancestral) et au cétogène. Comme le régime cétogène, il limite les glucides de toutes sortes, afin de réaliser une cétose. Il a pour objectif de réduire la glycémie (et l'accès des cellules au glucose) et les manifestations d'auto-immunité (via une amélioration de la perméabilité intestinale).

Lire : le régime cétogène, par Magali Walkowicz

Mais le régime cétogène autorise des corps gras comme les oléagineux, les huiles végétales et les laitages. De son côté, le régime paléo strict exclut les huiles et les produits laitiers (précisément soupçonnés de favoriser le diabète de type 1), mais autorise les glucides (sauf ceux des céréales, légumes secs) et les oléagineux.

Le régime paléo-cétogène se résume donc à de la viande, des abats, des œufs, des graisses animales et le cas échéant un peu de légumes. Ce régime très contraignant, plus encore que le cétogène, est expérimenté en Hongrie dans des maladies comme le diabète (types-1 et -2) ou les cancers. Des cas de succès thérapeutiques ont été rapportés par le groupe de médecins et chercheurs qui l'a mis en place.

Sur le régime cétogène, lire le retour d'expérience de la diététicienne Magali Walkowicz

Selon les médecins et chercheurs à l'origine de ce régime, les aliments contenant des graisses animales et des protéines (matières grasses, viande, poisson, abats et œufs) devraient constituer 70% du régime alimentaire (en volume). En outre, la part de graisse consommée doit être au moins deux fois plus importante que celle de protéines (en grammes). Les 30% restants devrait être composé d'éléments qui sont considérés comme des aliments paléolithiques, comme les légumes, les fruits et le miel.

Ainsi les patients ne doivent pas manger plus de 30% d’aliments d'origine végétale, mais les médecins hongrois qui utilisent ce régime conseillent de manger aussi peu d'aliments végétaux que possible. L'enfant atteint de diabète de type 1 dont nous avons rapporté le cas n’a consommé ni légumes ni fruits pendant toute la période de suivi.

Le régime paléo-cétogène en photos: quelques exemples

1. Soupe de poisson à l'aneth et au citron

2. Soupe aigre aux abats avec quelques légumes

3. Foie de porc laineux à la purée de céleri et au bacon

4. Brème frite et filet de carpe au lard et au citron

5. Pieds de porc aux poireaux

6,7. Fromage de tête, lard fumé, saucisse, saucisse fumée du foie

8. Lard fumé, œufs durs, jambon fumé

Photos copyright http://www.meszi.hu/

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top