Diabète : les applications pour encourager l’activité physique sont utiles

Par Sarah Amiri Publié le 16/10/2019 Mis à jour le 16/10/2019
Actualité

Un article publié dans le JAMA fait le point sur les bénéfices des applications de type podomètre et accéléromètre pour encourager l’activité physique des personnes présentant des troubles métaboliques.

Pourquoi c’est important

Si les troubles métaboliques sont largement causés par la modification du mode de vie, la sédentarité serait cependant l'un des principaux facteurs de risque. En augmentant les niveaux d’activité physique, le risque de mort prématurée pourrait être réduit de manière plus importante qu’en modifiant d’autres facteurs comme le tabagisme, la consommation d’alcool et les maladies liées au stress.
La promotion de l’activité physique chez les diabétiques est donc un défi de santé publique, dont de nombreux outils, notamment numériques, pourraient être les alliés.

L’étude

Des chercheurs de l’université de Manchester ont analysé au total 36 études comptant plus de 5000 participants pour déterminer les effets de l’utilisation d’applications qui ciblent l’activité physique sur les personnes présentant des troubles cardiométaboliques (maladies cardiovasculaires et diabète de type 2).

Résultats : l’utilisation de podomètre a montré une augmentation moyenne de l’activité physique d’environ 1703 pas/jour, alors que l’utilisation d’un accéléromètre a engendré une augmentation moins importante. L’utilisation de ces outils semble être plus efficace si les patients sont en plus accompagnés plus étroitement par les professionnels de santé.

Des études sur le long terme sont cependant nécessaires pour déterminer l’efficacité de ses applications.

En pratique

L’OMS conseille d’effectuer environ 10 000 pas par jour soit 7,5 km. Difficile à atteindre si l’activité professionnelle est très sédentaire. Quelques astuces et un peu d’organisation peuvent remédier à ces contraintes :

  • Éviter les transports quand il s’agit de réaliser de petits trajets.
  • Préférer les escaliers aux ascenseurs.
  • Prévoir un trajet de 10 minutes de marche entre la place de parking de la voiture et le lieu de travail (20 minutes de marche matin et soir) si on se rend en voiture au travail.
  • Quand on a un travail où on passe la majorité de son temps en position assise, il est conseillé de se lever toutes les heures pour faire au moins 2 minutes de marche.
  • Pour faire un peu plus de sport : l’entraînement fractionné est idéal pour les débutants ou ceux qui se remettent au sport avec une séance de 15 minutes plusieurs fois par semaine (schéma d’entraînement à établir avec un professionnel sport/santé selon la maladie en cause). Le HITT permet d’obtenir des résultats très vite ce qui peut moduler la motivation sur le long terme et il permet aussi de mieux contrôler la glycémie. 

Des livres pour aller plus loin :  Reprendre le sport ou La marche afghane pour tous 

Source : 
Alexander Hodkinson, PhD; Evangelos Kontopantelis, PhD; Charles Adeniji, MD et al. Accelerometer- and Pedometer-Based Physical Activity Interventions Among Adults With Cardiometabolic ConditionsA Systematic Review and Meta-analysis. JAMA Netw Open. 2019;2(10):e1912895

 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top