Jeûne et restriction calorique : les effets anti-âge du bêta-hydroxybutyrate

Par Marc Gomez Publié le 24/09/2018 Mis à jour le 24/09/2018
Actualité

Expérimentalement, cette molécule produite lors d’un jeûne, d’une restriction calorique ou d’un régime cétogène prévient le vieillissement des vaisseaux.

Jeûne et restriction calorique ont le pouvoir de freiner le vieillissement, en tous cas expérimentalement, chez l’animal. Plusieurs mécanismes seraient à l’œuvre, mais des chercheurs américains (Université de Georgie) montre que l’un et l’autre entraînent la production d’une molécule par le foie, avec des effets anti-âge.

Lire aussi : Cétogène, jeûne, régimes de longue vie ?

Cette molécule, le β-Hydroxybutyrate est produite lorsqu'une personne s'engage dans un exercice intense et prolongé, qu’elle jeûne ou restreint ses calories, ou qu’elle suit un régime « low carb » ou cétogène (pauvre en glucides).

Selon le Dr Ming-Hui Zou, auteur principal de cette étude « le β-Hydroxybutyrate peut retarder le vieillissement vasculaire par l'intermédiaire des cellules endothéliales, qui tapissent la surface intérieure des vaisseaux sanguins et lymphatiques. Il peut prévenir un type de vieillissement cellulaire appelé sénescence. »

Les cellules sénescentes ne peuvent plus se multiplier et se diviser. Les chercheurs ont découvert que le β-Hydroxybutyrate favorise la division cellulaire et empêche ces cellules de vieillir.

De plus, les chercheurs ont découvert que lorsque β-Hydroxybutyrate se lie à une certaine protéine de liaison à l'ARN, cela augmente l'activité d'un facteur de cellules souches appelé Octamer-binding transcriptional factor (Oct4) dans le muscle lisse vasculaire et les cellules endothéliales des souris. Oct4 augmente un facteur clé contre la sénescence induite par l'ADN, qui peut garder les vaisseaux sanguins jeunes.

Le β-Hydroxybutyrate favoriserait aussi l’activité de de cellules souches contre le vieillissement cellulaire vasculaire, ce qui aiderait à conserver des vaisseaux sanguins souples et fonctionnels.

L’excès de calories, pourrait à l’inverse supprimer la production de β-Hydroxybutyrate, ce qui pourrait accélérer le vieillissement.

A lire : Jeûner un jour sur deux pour vivre plus longtemps

En pratique

Il s’agit d’études préliminaires chez la souris, dont les résultats sont ou ne sont pas transposables à l’homme : d’autres travaux sont nécessaires Si le β-Hydroxybutyrate confirme son intérêt chez l’homme, sa synthèse peut être favorisée par le jeûne intermittent ou le jeûne prolongé, ainsi que lorsqu’on suit un régime low carb.

Pour en savoir plus sur ces pratiques, vous pouvez lire les livres suivants :

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top