Une diète cétogène pour maigrir et améliorer sa santé

Par Lanutrition.fr Publié le 22/06/2015 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité

Un régime cétogène permet une perte de poids et une amélioration de facteurs de risque cardiovasculaire chez des patients en surpoids.

D’après une recherche italienne parue dans High Blood Pressure & Cardiovascular Prevention, un régime cétogène court peut améliorer la santé à moyen et long terme.

Le surpoids et l’obésité sont associés avec une augmentation du risque de diabète de type 2, de maladie cardiovasculaire, de cancer et de mortalité toutes causes confondues. C’est pourquoi une perte de poids peut avoir des effets bénéfiques pour la santé à court, moyen et long terme.

Ici, les chercheurs ont étudié l’impact à moyen et long terme d’une diète cétogène (pauvre en glucides) sur les facteurs métaboliques de 377 patients dont l’IMC était compris entre 27 et 37. L’objectif était de savoir si un tel régime pouvait être prescrit par des médecins pour réduire les facteurs de risque cardiovasculaire comme : IMC, pression sanguine, niveaux de lipides… Le régime testé était faible en graisses et glucides et contenait 1,2-1,5 g / kg de poids idéal en protéines.

Le groupe suivi pendant un an comprenait des hommes (âge moyen : 48 ans / IMC moyen : 32) et  des femmes (âge moyen : 46 ans / IMC moyen : 31). Le régime était basé sur l’utilisation de formules contenant des protéines de lait, œufs, légumineuses comme des pois ou le soja, avec 15 à 18 g de protéines, 2 à 6 g de glucides et 3 g de graisses pour 100 calories.

Lire l'interview de Magali Walcowitz : "Le régime cétogène diététique et savoureux"

D’abord, les patients devaient seulement manger ces formules avec des légumes, puis une formule était remplacée par un aliment protéiné (viande, poisson, œuf) et des légumes. Puis une autre formule était remplacée à nouveau par un aliment protéique, etc. Venait enfin une période de ré-éducation à un régime de type méditerranéen.

Lire : Exercice + Régime méditerranéen : le bon cocktail pour la santé

Le principe d'une diète cétogène est que, vu le peu de glucides présents dans l'alimentation, l'organisme est contraint d'utiliser ses réserves en lipides pour produire de l'énergie. S'en suit une production de "corps cétoniques".

Tous les objectifs ont été atteints : sécurité, réduction du risque cardiovasculaire et du poids. Il y a eu une réduction significative du poids de -7kg du début à 4 semaines et de -5kg des semaines 4 à 12, sans changement ensuite. L’IMC a baissé de 3 dans les 4 premières semaines et de 2 dans les 8 suivantes ; en un an, les participants avaient perdu 5 points d’IMC en moyenne. La perte de poids était plus rapide chez les hommes que les femmes. La masse de graisse a diminué de 3,8 % en 4 semaines, puis de 3,4 % les 8 semaines suivantes.

Lire : Le régime cétogène est encore trop peu connu des malades du cancer

La pression sanguine systolique s’est améliorée dans les 3 premiers mois, de même que les lipides sanguins, mais il n’y a pas eu de changements concernant les taux de potassium, sodium et magnésium.

Ce régime était bien toléré. Il semble donc adapté pour une perte de poids et une amélioration de la santé cardiovasculaire de personnes obèses ou en surpoids.

2 livres pour aller plus loin : Céto Cuisine (lire un extrait ICI  >>) et Le compteur de glucides

Source

Cicero AF, Benelli M, Brancaleoni M, Dainelli G, Merlini D, Negri R. Middle and Long-Term Impact of a Very Low-Carbohydrate Ketogenic Diet on Cardiometabolic Factors: A Multi-Center, Cross-Sectional, Clinical Study. High Blood Press Cardiovasc Prev. 2015 May 19.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top