Suivre un régime amaigrissant peut aider ses proches à mincir aussi

Par Marie-Céline Ray - Journaliste scientifique Publié le 11/03/2021 Mis à jour le 12/03/2021
Actualité

Quand une personne suit un régime méditerranéen pour maigrir, c’est toute sa famille qui perd du poids, selon une étude récente.

Pourquoi c’est important

Parfois, quand vous changez de régime alimentaire, vous pouvez craindre de ne pas être compris par vos proches. Mais en réalité, le changement de régime alimentaire d’un membre de la famille peut aussi avoir des répercussions positives sur son entourage.

Ainsi, quand une personne suit un régime amaigrissant, ses proches pourront être incités à faire eux aussi attention à leur ligne et à éviter des plats qui risquent de mettre en péril les efforts de celui qui suit un régime strict.

Mais dans quelle mesure les bonnes habitudes prises par un membre de la famille peuvent-elles avoir un impact sur ses proches ? Une étude sur le régime méditerranéen utilisé pour maigrir apporte des élements de réponse.

Lire : 5 raisons d'adopter un régime méditerranéen

L’étude

Cette étude, parue dans l'International Journal of Obesity a été réalisée par l’IMIM (Institut hospital del Mar d'Investigacions Mediques), un institut médical de Barcelone. Les chercheurs ont analysé les données de 148 personnes qui faisaient partie de la famille de patients inclus dans le programme PREDIMED-Plus pendant deux ans. Les trois quarts étaient les conjoints des personnes participant à PREDIMED-Plus, et les autres des parents, enfants, frères, sœurs...

PREDIMED-Plus est un essai clinique dans lequel les patients suivent un programme intense pour perdre du poids, associant un régime méditerranéen et de l’exercice physique. Ce traitement s’adresse à des personnes obèses avec un risque cardiovasculaire élevé. Les 148 personnes étudiées ici ne faisaient pas partie du programme de recherche et ne devaient donc pas particulièrement suivre les recommandations données aux patients de PREDIMED-Plus. Bien que ne participant pas à l’étude, les proches des personnes qui ont suivi un régime méditerranéen ont perdu en moyenne 1,25 kg pendant la première année du programme. Et la deuxième année, leur perte de poids atteignait 4 kg !

Ces 148 personnes perdaient plus facilement du poids si elles partageaient leur repas avec le patient qui suivait le régime de PREDIMED-Plus. C’était encore plus efficace si le patient PREDIMED-Plus cuisinait les repas. Par comparaison, les patients de l'étude PREDIMED-Plus ont perdu en moyenne 5,10 kg la première année et 6,75 kg la seconde.

Non seulement les membres de la famille perdaient du poids, mais ils amélioraient aussi la qualité de leur alimentation. Albert Goday, un des auteurs de ces travaux,  explique : « L'effet était contagieux, dans ce contexte, il s'agissait, heureusement, d'une contagion bénéfique, entraînant une perte de poids et une amélioration des habitudes alimentaires. »

Cependant, si la contagion s’opérait bien au niveau alimentaire, il n’en était pas de même pour le sport. La famille adhérait bien à un régime méditerranéen, mais moins à l’exercice physique.

Lire aussi : Manger en famille, un remède au surpoids

En pratique

L’obésité est un problème qui peut concerner plusieurs membres de la même famille. Cette étude suggère que les changements d’habitude d’une personne peuvent avoir un impact sur les autres membres de la famille. Elle nous incite donc à donner le bon exemple à nos proches !

Pour découvrir un régime proche de celui de l'étude (méditerranéen + exercice), lire Le régime NASH en pratique.

Des livres pour aller plus loin : Je mange méditerranéen au quotidien et Inverser le surpoids et le diabète avec le protocole REVERSA

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top