Petite histoire des édulcorants

Par Lanutrition.fr Publié le 03/06/2009 Mis à jour le 02/02/2018
L'essentiel

Cela fait plus de vingt ans que les édulcorants ont commencé à se faire une place dans notre alimentation au détriment du sucre.

Les édulcorants sont des substances naturelles ou synthétiques qui procurent un goût sucré quasiment sans apporter de calories. Cela explique leur très large utilisation dans les produits alimentaires comme substituts du sucre.

Les édulcorants ont souvent été découverts par hasard. Par exemple, la saveur sucrée de la saccharine fut découverte accidentellement en 1879 par un chercheur qui s’en alla dîner sans s'être correctement lavé les mains après avoir travaillé sur des dérivés de la houille…

A partir des années 60, les professionnels de la santé commencent à entrevoir l’intérêt des édulcorants qu’ils prescrivent alors à leurs patients diabétiques ou souhaitant perdre du poids. Un véritable engouement de la part des scientifiques voit alors le jour. Les chercheurs tentent depuis de développer de nouvelles molécules au goût sucré, sans arrière-goût, stables à la chaleur.

En France, c’est à la fin des années 80 que les édulcorants sont mis à portée de tous lorsque leur vente est autorisée en grande surface, et non plus uniquement dans les pharmacies. Enfin, en 1988, les industriels ont l’autorisation de les utiliser dans leurs produits afin de diminuer les teneurs en sucre sans pour autant impacter le goût sucré.

Dans certains pays comme le Japon ou l'Australie les édulcorants "naturels" sont très prisés. Cependant, l'information retrouvée dans le site Wikipedia selon laquelle ces pays auraient interdit l'aspartame et la saccharine est totalement fausse. Au Japon, le stevia représente 40% du marché. En Europe, c'est l'inverse. En effet, malgré les réticences de plus en plus grandes de l'opinion publique vis à vis des édulcorants comme l’aspartame, l’acésulfame et la saccharine, ils représentent une part significative du marché.

Il existe deux catégories d’édulcorants : les édulcorants intenses et les édulcorants de charge, également appelés polyols. Certaines plantes possèdent des fruits à la saveur extrèmement sucrée ce qui permet d'obtenir des édulcorants d'origine naturelle. Pour savoir ce qui différencie tous ces édulcorants, suivez le guide LaNutrition.fr et lisez nos articles : Les édulcorants de synthèse, Les édulcorants d'origine naturelle Les édulcorants glucidiques.

 

Histoire de chacun de ces édulcorants : découverte, autorisation...

Cyclamate :

1937 : Découverte du cyclamate

1954 : Autorisation de la mise sur le marché du cyclamate

1969 : Interdiction du cyclamate aux USA

1984 : Déclaration de l’innocuité du cyclamate par la FDA et ré-autorisation aux USA

Saccharine :

1879 : Découverte de la saccharine

1977 : Proposition par la FDA de l’interdiction de la saccharine aux USA

1991 : Interdiction de la saccharine retirée mais obligation d’afficher un message d’avertissement sur les produits contenant de la saccharine aux USA

1995 : Déclaration de l’innocuité de la saccharine par l’EFSA

2000 : La saccharine est désignée « sûre » aux USA, suppression de l’obligation d’avertissement

Aspartame :

1965 : Découverte de l’aspartame

1974 : Première autorisation de mise sur le marché de l’aspartame aux USA

1974 : Quelques mois après, interdiction de l’aspartame aux USA

1981 : Seconde autorisation de l’aspartame aux USA

1988 : Autorisation de l’aspartame en France

1994 : Déclaration de l’innocuité de l’aspartame par l’EFSA

Acésulfame K :

1967 : Découverte de l’acésulfame K

1983 : Autorisation de l’acésulfame K en France

1988 : Autorisation de l’acésulfame K aux USA

1994 : Déclaration de l’innocuité de l’acésulfame K par l’EFSA

Sel d’aspartame et d’acésulfame K :

1995 : Découverte du sel d’aspartame et d’acésulfame K

2000 : Déclaration de l’innocuité du sel d’aspartame et d’acésulfame K par l’EFSA

2003 : Autorisation du sel d’aspartame et d’acésulfame K en France

Sucralose :

1976 : Découverte du sucralose

2000 : Déclaration de l’innocuité du sucralose par l’EFSA

2004 : Autorisation du sucralose en France

Néotame :

1991 : Découverte du néotame

2007 : Déclaration de l’innocuité du néotame par l’EFSA

Thaumatine :

1840 : Premier témoignage d’utilisation de la thaumatine

1988 : innocuité de la thaumatine par l’EFSA

 

 

Lire aussi :

Les édulcorants de synthèse

Les édulcorants d'origine naturelle

Les édulcorants glucidiques

Quels sont les édulcorants à éviter ?

Les édulcorants font-ils maigrir ?

Les dommages collatéraux des édulcorants

L'aspartame donne-t-il le cancer ?

A découvrir également

Back to top