3 questions que vous vous posez sur le régime cétogène

Par Marie-Céline Ray - Journaliste scientifique Publié le 18/10/2022 Mis à jour le 18/10/2022
Actualité

Tenté.e par le régime cétogène, vous hésitez encore ? Voici trois questions fréquentes sur cette alimentation particulière.

Pour les néophytes, l’alimentation cétogène, qui privilégie les graisses, peut paraître déséquilibrée et naviguer à contre-courant des recommandations officielles, suscitant de nombreuses interrogations. Pourtant ce régime a le vent en poupe. D’abord mis au point pour lutter contre l’épilepsie, il a montré ses bienfaits dans d’autres conditions pathologiques et pour perdre du poids. Le principe de ce régime consiste à remplacer le carburant habituel des cellules - des glucides - par des cétones.

Lire : Régime cétogène : ce que dit la science

Voici trois questions fréquentes que vous vous posez peut-être sur l’alimentation cétogène. Magali Walkowicz, diététicienne-nutritionniste, y répond dans son livre, Le régime keto de A à Z, qui paraît le 20 octobre 2022.

Question 1 : les diabétiques peuvent-ils suivre un régime cétogène ?

Dans son livre, Magali Walkowicz explique que souvent des patients diabétiques lui demandent si le régime cétogène peut provoquer une acidocétose. Cette interrogation vient du fait que, chez les personnes atteintes d’un diabète de type 1 non contrôlé, les cétones peuvent atteindre des niveaux élevés : c’est l’acidocétose diabétique. Mais, d’après Magali Walcowicz, « Il y a un écart (supérieur à un rapport de 1 à 10) entre les taux de cétones constatés en cas d’acidocétose et ceux générés par un régime restreint en glucides (cétose alimentaire). » Dans le cas d’une acidocétose diabétique, la glycémie est élevée et la cétose peut atteindre 20 mmol, alors que si la cétose est d’origine nutritionnelle, la glycémie est basse et les valeurs de cétose sont de l’ordre de 2 mmol.

Le régime cétogène est même bénéfique pour lutter contre le diabète de type 2 car il limite la glycémie. Les patients qui suivent ce régime ont tendance à réduire leurs médicaments.

Lire : De nouvelles preuves de l’efficacité du régime cétogène contre le diabète de type 2

Certaines personnes se demandent également si le régime cétogène peut provoquer une hypoglycémie étant donné qu'il est pauvre en glucides. À ceux-là, Magali Walkowicz explique que l'hypoglycémie qui se déclenche en réponse à l'alimentation est plutôt due à la prise de glucides : quelques heures après un repas riche en sucres, votre glycémie s'élève. "En réponse à cette hyperglycémie, l’organisme déclenche un pic d’insuline excessif suivi d’une chute brutale de la glycémie."

Au début du régime cétogène, vous pouvez ressentir des symptômes évoquant une hypoglycémie, à cause du changement de carburant. Mais "Rassurez-vous, ils n’apparaissent pas systématiquement (tout dépend de votre consommation préalable) et disparaissent au bout de quelques jours."

Question 2 : être en cétose, ça veut dire quoi exactement ?

Le régime cétogène a pour objectif de conduire à la cétose. Dans cet état métabolique, l’organisme n’utilise plus le glucose comme carburant, mais des corps cétoniques, qui proviennent de la transformation de graisses par le foie. Pour atteindre la cétose, il est nécessaire :

  • de diminuer fortement les apports en glucides provenant des féculents, des produits sucrés mais aussi de beaucoup de fruits ;
  • de consommer suffisamment de protéines en fonction de vos besoins ;
  • d’augmenter considérablement sa consommation d’aliments gras : huiles, beurre, poissons gras, oléagineux, graines, produits laitiers gras.

Dans son livre, Magali Walkowicz liste les bienfaits de la cétose, parmi lesquels :

  • une perte de poids sans frustration ;
  • une diminution de la fatigue, des douleurs ;
  • une amélioration de l’humeur et des capacités cognitives ;
  • de meilleures performances sportives ;
  • une amélioration du traitement des diabètes de type 2 et de type 1 (baisse de prise d’insuline et meilleur maintien de la glycémie) ;
  • une diminution des effets secondaires des traitements du cancer...

Question 3 : est-ce que le régime keto constipe ?

Au début, il est fréquent de rencontrer de la constipation avec un régime cétogène. Comme l’explique Magali Walkowicz, réduire les glucides ne signifie pas qu’il faut les exclure totalement. Des apports en légumes, sources de fibres, sont nécessaires. Assurez-vous de boire suffisamment d’au, au moins 1,5 L d’eau par jour. La diététicienne-nutritionniste donne de nombreux autres conseils simples pour lutter contre ce problème de constipation, parmi lesquels :

  • prévoir une petite part de crudités tous les jours en début de repas, sauf le soir si vous avez tendance à faire de la rétention d’eau ;
  • augmenter la part d’huile TCM (ou de coco) car elle a un pouvoir lubrifiant qui facilite le trajet des selles ;
  • boire un verre d’eau chaude pure le matin, pour un effet chasse d’eau ;
  • prendre une cuilerée à soupe de gel d’aloe vera à la fin des repas pour un effet apaisant et laxatif sur le tube digestif…

Découvrez d'autres livres de Magali Walkowicz sur l'alimentation cétogène : Mon journal kéto, 30 plats végé céto et Combattre le cancer avec le régime cétogène

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRISTORE, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top