Anti-âge : comment empêcher le raccourcissement des télomères

Par Pierre Boutron Publié le 05/01/2016 Mis à jour le 10/03/2017 Edition Abonné
Article

En freinant le raccourcissement des télomères, il serait possible de vivre plus longtemps. Deux substances, l’épithalamine et l’astragaloside IV, en semblent capables. Pierre Boutron, cryobiologiste, chercheur retraité du CNRS et auteur d’Arrêtons de vieillir, vous dit si elles tiennent leurs promesses.

Depuis peu de temps, des produits qui devraient permettre de vivre plus longtemps en stimulant la télomérase sont disponibles. Serait-il intéressant d’en ajouter à sa panoplie de substances anti-âges (1, 2) si on veut vivre le plus longtemps possible et en bonne santé ? Voici l’état actuel des connaissances sur l’...

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Retrouvez la suite de votre article en vous connectant à votre espace personnel.

Je m'identifie
Pas encore abonné ?

Accédez à des articles et conseils exclusifs en vous abonnant pour seulement 39 € / an.

Je m'abonne
Publicité

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top