Le stéarate de magnésium est-il dangereux ?

Par Collectif LaNutrition.fr Publié le 15/01/2018 Mis à jour le 18/01/2018
Enquête

Selon plusieurs sites internet « alternatifs », le stéarate de magnésium, un additif courant (E572) serait dangereux pour la santé. Vrai ou faux ?

"Danger", "nocif" : des sites "alternatifs" comme celui de Mercola, repris par une ribambelle de blogs sur le net affirment que le stéarate de magnésium serait une substance potentiellement toxique, à éviter absolument. Que faut-il en penser ?

Qu’est-ce que le stéarate de magnésium ?

Le stéarate de magnésium est un sel utilisé comme anti-agglomérant dans des aliments, des médicaments et des compléments alimentaires : il empêche les ingrédients de coller les uns aux autres, et de coller aux machines utilisées pour leur fabrication. Il est formé de 2 substances naturelles simples et inoffensives : magnésium (4%) et acide stéarique (96%) :

  • Le magnésium est un minéral indispensable à la santé.
  • L’acide stéarique est un acide gras saturé à 18 atomes de carbone que l’on trouve par exemple dans le chocolat ou l’huile de noix de coco, mais que le corps synthétise aussi. Dans l'organisme, l’acide stéarique est converti très efficacement en acide oléique, l'acide gras monoinsaturé majoritaire dans l’huile d’olive et l’avocat, qui est associé à de nombreux bénéfices pour la santé.

Lire aussi : Quel magnésium choisir

Le stéarate de magnésium et l’immunité

Mercola assure que l’acide stéarique « supprime les lymphocytes T », des globules blancs qui interviennent dans le contrôle des réactions immunitaires, la destruction de cellules infectées et de cellules cancéreuses.

Il se base sur une étude in vitro de 1990 au cours de laquelle des cellules lymphocytaires de souris ont été incubées avec de l’acide stéarique (pas du stéarate de magnésium), les chercheurs ont constaté que des dommages étaient infligées aux membranes cellulaires avec une perte de la fonction immunitaire des cellules.

Mais Mercola oublie de préciser que, contrairement aux cellules humaines, les cellules immunitaires de la souris ne disposent pas du matériel enzymatique qui transforme l’acide stéarique en acide oléique. C’est pourtant précisé en toutes lettres et à plusieurs reprises par les auteurs de cette étude de 1990. Ainsi, chez la souris, l’acide stéarique s’accumule dans les membranes des lymphocytes, mais ce n’est pas le cas chez l’homme puisque cet acide gras est désaturé en acide oléique. Le résultat de cette expérience n’a donc guère de signification pour les cellules immunitaires humaines.

D'ailleurs, d’autres études montrent que l'acide stéarique stimule la résistance aux infections.

100 fois plus d'acide stéarique dans un carré de chocolat

De plus, la dose de stéarate de magnésium apportée par un aliment, un médicament ou un complément alimentaire est comprise entre 10 et 20 mg, dont 96% d’acide stéarique. Par comparaison, l’alimentation apporte environ 7 grammes d’acide stéarique par jour :

  • Une cuillère à soupe d’huile de coco en apporte entre 100 et 200 mg
  • De son côté, 10 g de chocolat à 70-85% apportent 1 g d’acide stéarique.

Le site Mercola, celui-là même qui déconseille le stéarate de magnésium du fait des effets, dit-il, « néfastes » de l’acide stéarique, recommande pourtant chaudement chocolat et huile de coco car cette huile « inhibe une large variété d’organismes pathogènes » (sic).

Lire aussi : Le guide de l'huile de coco, du Dr Daniel Sincholle

L’affaire du “biofilm”

On lit sur certains sites que le stéarate de magnesium tend à former un “biofilm” hydrophobe dans le tube digestif, lequel constituerait “une barrière infranchissable pour les vitamines B et C, etc…”

Or un biofilm n’a rien à voir avec des sels minéraux ; en biologie il s’agit notamment d’une organisation réalisée par des bactéries, soudées par une matrice sécrétée par les membres de la communauté bactérienne.

En réalité, l’acide stéarique a tendance à s’opposer à la formation de biofilms, et aucune étude n’a trouvé qu’il perturbe l’absorption de quelque molecule que ce soit.

Lire aussi : La liste des additifs autorisés en Europe

En pratique

L’affirmation selon laquelle le stéarate de magnésium est dangereux ne repose sur aucune réalité scientifique. En réalité, le stéarate de magnésium ne pose aucun problème pour la santé ; il a été d'ailleurs considéré comme inoffensif  par les rédacteurs de Le nouveau guide des additifs de LaNutrition.fr, sur la base de l'examen minutieux des études de toxicologie, tant que, comme les autres additifs complètement sans danger, il n'y apparaît même pas.

Lire un extrait du Nouveau Guide des additifs, d'Anne-Laure Denans et LaNutrition.fr

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top