Du sport et des fibres contre l’obésité abdominale

Par Lanutrition.fr Publié le 28/06/2011 Mis à jour le 21/11/2017
Faire de l’exercice, manger davantage de fruits et légumes, des habitudes faciles à adopter qui pourraient réduire l’accumulation de graisse au niveau viscéral.

De simples changements de mode de vie pourraient avoir des bénéfices considérables sur la santé. D’après les chercheurs de l’Université Wake Forest, aux Etats-Unis, une consommation importante de fibres solubles et une activité physique régulière seraient toutes deux liées à une réduction de la quantité de graisse viscérale. Un constat intéressant lorsque l’on sait que cette graisse est associée à une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires, de diabète et de cancers.

Les auteurs ont suivi 1114 personnes durant 5 ans afin d’étudier la relation entre le mode de vie et la présence de graisse au niveau des viscères. Au début ainsi qu’à l’issue de l’étude, les participants ont donné des renseignements sur leur alimentation et leur activité physique. Par ailleurs, leur quantité de graisse viscérale a été mesurée.

Résultats : toute augmentation de 10 grammes de la consommation quotidienne de fibres solubles est associée à une réduction de 3,7 % du taux de graisse viscérale. De même, l’augmentation de l’activité physique est associée à une diminution de 7,4 %.

Référence:

Kristen G. Hairston, Mara Z. Vitolins, Jill M. Norris, Andrea M. Anderson, Anthony J. Hanley and Lynne E. Wagenknecht; Lifestyle Factors and 5-Year Abdominal Fat Accumulation in a Minority Cohort: The IRAS Family Study. Obesity , (16 June 2011) | doi:10.1038/oby.2011.171.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top