Pour la santé cardiovasculaire, il vaudrait mieux être accroupi qu’assis

Par Marc Gomez Publié le 30/04/2020 Mis à jour le 30/04/2020
Actualité

Les chasseurs-cueilleurs se reposent accroupis ou assis. Une posture qui pourrait avoir des implications pour la santé générale.

Pourquoi c’est important

La position assise prolongée, au bureau ou derrière un volant a été associée à des risques pour la santé, en particulier cardiovasculaires, mais aussi de fonte musculaire et de perte osseuse. Avant l’invention des sièges, nos ancêtres s’accroupissaient ou s’agenouillaient. Ces postures peuvent-elles apporter un avantage pour la santé métabolique ? 

C’est ce qu’a voulu savoir une étude conduite à l’Université de Californie du Sud (USC).

À lire aussi : La flore intestinale d'un peuple de chasseurs-cueilleurs bouleverse nos connaissances sur les probiotiques

Ce que les chercheurs ont trouvé

Elle suggère que la position accroupie non seulement repose, mais aussi qu’elle pourrait avoir des effets favorables sur la santé cardiovasculaire. L’étude, publiée dans les Proceedings of the National Academy of Sciences, a été conduite auprès de Hadzas, des chasseurs-cueilleurs tanzaniens, dont on pense que le mode de vie est le reflet de celui de nos ancêtres du Paléolithique.

Pour les besoins de l’étude, 28 chasseurs-cueilleurs ont porté des accéléromètres au niveau des jambes, mesurant activité physique et périodes de repos. Premier constat : le niveau d'activité physique est plus de trois fois supérieur aux recommandations actuelles (7 h 30 par semaine au lieu de 2 h 30).

L’étude montre aussi que les Hadza sont inactifs environ 9 à 10 heures par jour, ce qui est proche des périodes d’inactivité que nous connaissons. Lors de ces périodes, ils adoptent les positions accroupies et agenouillées, qui mettent en jeu tout au long de la journée des niveaux d'activité musculaire plus élevés que la position assise, qui peuvent contribuer à protéger contre les effets néfastes de l'inactivité.

À lire aussi : Pourquoi améliorer les paramètres métaboliques est important contre le Covid-19

En pratique

Les chercheurs font le lien entre cette inactivité « active » qui engendre une mobilisation musculaire et brûle des calories, et la bonne santé cardiovasculaire des chasseurs-cueilleurs. « Il paraît probable que nos organismes ne sont pas particulièrement destinés à passer la majorité de la journée sans activité musculaire » écrivent-ils.

On peut certainement adopter par périodes les postures de nos ancêtres (même si ce n’est pas simple pour travailler et si c’est déconseillé pour conduire !). Mais cette pratique n’est probablement qu’un élément expliquant la bonne santé des chasseurs-cueilleurs, celle-ci étant à la fois due au bon niveau d’activité physique et au mode alimentaire qui les caractérise.

Deux ouvrages pour vous aider à adopter le mode de vie paléo : Paléofitdu Dr Kuhn et Le modèle paléo de Mark Sisson

(© Photo : David Raichlen)

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top