Grossesse : la vitamine B9 ferait des enfants plus équilibrés

Par Juliette Pouyat Publié le 16/05/2017 Mis à jour le 16/05/2017
Article
Les bénéfices des suppléments de vitamine B9 pendant toute la grossesse s'étendraient au développement psychologique de l'enfant.

Les suppleménts de vitamine B9 (le plus souvent sous la forme d'acide folique, qui est la vitamine de synthèse) sont conseillés aux femmes en âge d'avoir des enfants.Cette supplémentation pendant les première semaines de gestation permet de diminuer le risque de spina bifida (anomalie du tube neural) chez l’enfant. Elle permettrait également de diminuer le risque de bec de lièvre et d'autres malformations.

Ce que l’on sait moins, c’est que l’acide folique pendant la grossesse a des bénéfices sur le développement et le comportement de l’enfant par exemple au niveau du langage ou du risque d’hyperactivité.

De fait, une nouvelle étude montre que la prise de vitamine B9 tout au long de la grossesse et non pas seulement dans les premiers mois est associée à une amélioration du développement psychologique de l’enfant, notamment son intelligence émotionnelle et son niveau de résilience. Les chercheurs ont présenté leurs résultats à la conférence annuelle de la British Psychological Society à Brighton.

Les études montrent en effet que les suppléments d'acide folique pris au cours des trois premiers mois de la grossesse peuvent avoir des effets bénéfiques sur le développement du cerveau chez les enfants. Les chercheurs ont donc voulu étudier si le fait de continuer la supplémentation en acide folique tout au long de la grossesse avait des effets supplémentaires.

Pour cela, ils ont demandé aux parents de 39 enfants âgés de 7 ans de répondre à un questionnaire concernant la personnalité de leur enfant, notamment le niveau de résilience (capacité à se reconstruire après un traumatisme), les relations avec les autres ainsi que l’intelligence émotionnelle. Globalement, 50% des mères ont pris un supplément d’acide folique uniquement pendant les 3 premiers mois de grossesse alors que 50% ont continué jusqu’à la fin de leur grossesse.

Les enfants dont les mères ont pris un supplément d’acide folique tout au long de la grossesse ont des niveaux de résilience et d’intelligence émotionnelle plus élevés. Les chercheurs ont également remarqué que le niveau sanguin d’acide folique chez la mère à la fin de la grossesse permettait de prédire la résilience et l’intelligence émotionnelle chez leurs enfants.

Cette étude même si elle est menée sur un petit nombre de participants vient s’ajouter aux résultats d’études antérieures suggérant l’effet bénéfique de l’acide folique sur le développement psychologique de l’enfant.

LaNutrition.fr conseille un apport total en vitamine B9 (alimentation plus supplémentation) de 0,6 mg par jour pour les femmes enceintes et 0,5 mg pour celles qui allaitent. La supplémentation en B9 est par précaution conseillée à toutes les femmes en âge de procréer parce que les bénéfices de la B9 sur le risque de malformation s'exercent pendant les premières semaines de la grossesse, à un moment où beaucoup de femmes igonrent qu'elles sont enceintes.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top