Des oméga-3 ? Dans les plantes bien-sûr

Par Lanutrition.fr Publié le 21/02/2007 Mis à jour le 21/11/2017
Le poisson n’est pas la seule source d’oméga 3, les algues et d’autres végétaux en contiennent aussi. Les acides gras présents dans les plantes peuvent également avoir un effet protecteur sur la santé des os, contrairement à ce que l’on pensait.

Les oméga-3 sont des acides gras polyinsaturés que l'on trouve en grandes quantités dans certains poissons gras et quelques produits végétaux. Les oméga-3 font partie des acides gras essentiels, car l'organisme humain en a absolument besoin. L’alimentation est la seule et unique source d’oméga-3, le corps ne peut les produire. Ils sont depuis de nombreuses années associés à la bonne santé cardiaque mais ont également des vertus anti-inflammatoires et  favorisent la croissance osseuse.

Jusqu’à présent, seuls les acides gras provenant des huiles de poissons avaient prouvé une réelle efficacité sur les os et particulièrement sur la densité osseuse, chez des sujets souffrant d’ostéoporose. Une étude (1), réalisée par une équipe de nutritionnistes de l’Université de Penn State, montre que les oméga-3 dérivés des plantes sont également bénéfiques pour les os en réduisant de manière significative la destruction des cellules formant le squelette. Ces résultats sont particulièrement probants chez les hommes autour de la cinquantaine, bien souvent oubliés dans les recherches concernant l’ostéoporose.

Le lin est la plus importante source végétale d'oméga-3. L'huile de lin en renferme près de 58 %. Les graines de lin en contiennent aussi une grande quantité. Elles sont souvent employées dans les pains aux graines, et aussi dans l'alimentation animale, enrichissant ainsi un peu la viande ou les œufs. Parmi les huiles de consommation courante, seule l'huile de colza contient un rapport entre oméga-3 et oméga-6 optimal.

Joël IGNASSE

(1) http://live.psu.edu/story/22426

A découvrir également

Back to top