Vitamine D et infections respiratoires: les preuves scientifiques

Par Lanutrition.fr Publié le 24/09/2009 Mis à jour le 09/10/2018 Edition Abonné
Enquête

Depuis le début des années 1990, de nombreuses études ont été menées pour savoir si un peu plus de vitamine D en hiver, c’est un peu moins d’infections respiratoires. Revue de détail.

Les études épidémiologiques

Des études épidémiologiques ont recherché une association entre le taux de vitamine D ou l’exposition au soleil et le risque d’infections respiratoires.

En 2002, une étude finlandaise a été conduite sur 800 jeunes militaires en bonne santé. Leur taux de vitamine D dans le...

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Retrouvez la suite de votre article en vous connectant à votre espace personnel.

Je m'identifie
Pas encore abonné ?

Accédez à des articles et conseils exclusifs en vous abonnant pour seulement 39 € / an.

Je m'abonne
Publicité

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top