Avoir froid rend-il malade ?

Par Priscille Tremblais Publié le 27/02/2018 Mis à jour le 27/02/2018
Article

Peut-on tomber malade simplement parce qu'on a froid, comme lorsqu'on est assis dans une pièce trop climatisée ou qu'on sort pas assez couvert ? Ou faut-il attraper un virus pour être infecté?

Le rhume est une affection respiratoire bénigne due à un virus (rhinovirus ou coronavirus le plus souvent). Il peut apparaître toute l’année mais il est plus fréquent à l’automne et en hiver. C’est pourquoi on pense souvent que c’est l’exposition au froid qui en est responsable. Avoir les pieds ou les cheveux humides par grand froid revenant à chercher à tomber malade, selon la sagesse populaire. Mais qu’en dit la science ?

Des études contrastées

Les virus du rhume sont plus fréquents en hiver, ce qui explique en partie pourquoi nous sommes plus à risque d’infection à cette période de l’année. Par ailleurs, c’est un temps où nous restons plus à l’intérieur, et en groupe, ce qui favorise les échanges de microbes. Le chauffage des habitations est quant à lui susceptible d’assécher l’air et le nez, empêchant le mucus nasal d’agir en première ligne de défense contre les virus. A contrario, une maison trop humide peut aussi favoriser la transmission des virus. 
Des études (anciennes) ont rapporté que l’exposition d’une partie du corps à un froid intense entraînait l’apparition des symptômes du rhume. Cependant les études (récentes) qui ont évalué les effets de l’inoculation dans le nez des virus du rhume alors que le corps était exposé au froid n’ont pas pu établir de lien de cause à effet entre le froid et un plus grand risque de rhume. 

Selon des études encore éparses, avoir froid pourrait affaiblir nos défenses naturelles, et nous rendre ainsi plus vulnérables aux infections. Pour mieux comprendre la relation entre température et défenses de l’organisme, des chercheurs ont ainsi étudié des cellules des voies respiratoires de souris infectées par un rhinovirus. Résultats : les cellules des voies respiratoires de souris présentaient une meilleure réponse immunitaire au virus à 37 °C qu’à 33 °C. Mais selon cette étude ce sont les températures qui influencent la réponse immunitaire plutôt que le virus lui-même.
Même son de cloche dans une étude de 2017 qui a montré que les cellules du système immunitaire qui sont refroidies (en laboratoire) sont moins efficaces contre les virus.

En résumé, le rhume peut s’attraper n’importe quand mais si le froid semble avoir un lien avec lui, ce serait surtout parce qu’il contribue à affaiblir notre système immunitaire. 

En pratique

Voici ce qu’il faut faire, selon les études, pour se prémunir du rhume :

  • Dormir suffisamment. Le manque de sommeil affaiblit le système immunitaire. Veillez à dormir au moins 6 h par nuit. Si vous avez des problèmes de sommeil, lisez par exemple 14 jours pour bien dormir, de Shawn Stevenson.
  • Manger correctement et avoir notamment un bon apport en zinc, en prenant des suppléments si besoin. D’après une analyse publiée par le groupe Cochrane, prendre 15 mg de zinc par jour pendant plusieurs mois permettrait de réduire le risque de rhume (et en cas de rhume sa durée et sa sévérité).
  • Bouger plus ou faire du sport régulièrement : les personnes qui font de l'exercice régulièrement, à intensité modérée, ont moins de risque d'infections que les sédentaires selon les études.
  • Se laver les mains fréquemment : d’après plus de 70 essais cliniques, le lavage des mains, l’utilisation d’alcools désinfectants et de gants sont efficaces contre le rhume.

Lire aussi : 10 conseils et astuces pour période de grand froid et notre Petit guide des aliments qui protègent du froid

Références

John D. Noti , Francoise M. Blachere, Cynthia M. McMillen, William G. Lindsley, Michael L. Kashon, Denzil R. Slaughter, Donald H. Beezhold : High Humidity Leads to Loss of Infectious Influenza Virus from Simulated Coughs Plos One February 27, 2013.
Claire Johnson, Ronald Eccles : Acute cooling of the feet and the onset of common cold symptoms. Family Practice, Volume 22, Issue 6, 1 December 2005, Pages 608–613.
Boonarkart C, Suptawiwat O, Sakorn K, Puthavathana P, Auewarakul P. : Exposure to cold impairs interferon-induced antiviral defense. Arch Virol. 2017 Aug;162(8):2231-2237. doi: 10.1007/s00705-017-3334-0. Epub 2017 Mar 30.
M. Singh, R.R. Das; Zinc for the common cold. The Cochrane Collaboration, Cochrane Database of Systematic Reviews, doi:10.1002/14651858.CD001364.pub3.

 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top