De l'arsenic dans le riz

Par Lanutrition.fr Publié le 26/05/2013 Mis à jour le 31/10/2017
Actualité

Différents riz et produits à base de riz contiennent de l'arsenic, sans que l'on sache si ces niveaux sont nocifs pour la santé.

Pour la première fois, des autorités sanitaires déconseillent la consommation de produits à base de riz pour les enfants : au Danemark, une campagne de communication alerte les parents des risques liés à une consommation de produits à base de riz, comme les céréales au riz soufflé, les gâteaux de riz ou le lait de riz.

Des études inquiétantes

De nombreux produits alimentaires contiennent de petites quantités d’arsenic inorganique, la forme la plus toxique de cet élément. Comme le plomb, le cadmium ou le mercure, l’arsenic est présent dans la croûte terrestre ; il se retrouve donc dans le sol et les eaux utilisées pour irriguer les cultures. Trois études récentes ont montré des montants significatifs d’arsenic dans des produits à base de riz, la première menée par le magazine américain Consumer Reports, la deuxième par la Food and Drug Administration (FDA), la troisième par le Clean Label Project, un organisme sans but lucratif.

Ainsi, le magazine a fait analyser 200 échantillons de riz et de produits de riz ; 24 d'entre eux délivraient une dose supérieure à 5 µg d’arsenic inorganique par portion. Suite à une étude aux résultats comparables, la FDA a annoncé en septembre 2012 qu’elle allait tester un millier d’échantillons supplémentaires. De son côté le groupe Clean Label Project a trouvé que 65% des aliments pour bébés testés renfermaient de l'arsenic.

Or, actuellement, il n’existe pas de norme sur les concentrations d’arsenic dans l’alimentation. Si des niveaux élevés d’arsenic sont trouvés dans différents produits à base de riz, nul ne sait quel risque ils font réellement courir aux consommateurs !

Les enfants vulnérables

Plus que les adultes, les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables à l’arsenic : d’une part en raison de leur poids, d’autre part à cause de l’immaturité de leur organisme qui a plus de difficultés à éliminer les substances toxiques. Les personnes qui ne mangent pas du riz tous les jours sont peu exposées. En revanche, les populations asiatiques, tout comme les adeptes de produits sans gluten qui consomment de nombreux produits à base de riz, pourraient connaître une exposition plus élevée.

Risque de cancer

L’arsenic inorganique augmente le risque de cancer. Poison par excellence, l’arsenic est chargé d’un lourd passé dans la mémoire collective, allant d’Ötzi – l’homme âgé de 5000 ans retrouvé dans un glacier en Autriche - à Napoléon Bonaparte, en passant par les victimes de La Voisin et de Marie Besnard. L’arsenic a aussi longtemps été utilisé à petites doses dans des médicaments - au 19e siècle, il servait à la préparation de la solution de Fowler, un remède contre de nombreuses affections - ou des cosmétiques. En France, de l'arsenic a été retrouvé dans de l'eau du robinet de nombreuses communes.

Pourquoi le riz peut-il se charger en arsenic, plus que toute autre céréale ?

Le riz a la particularité de retenir efficacement l’arsenic du sol : l’arsenic se fixe sur les transporteurs du silicium, un composant de l’enveloppe du riz. De plus, la solubilité de l’arsenic augmente dans les sols détrempés et pauvres en oxygène, comme ceux dans lesquels s’effectuent les cultures de riz. Aujourd’hui, des taux élevés d’arsenic dans le sol existent dans les régions proches d’usines qui émettent des fumées contaminées avec de l’arsenic, mais aussi dans des régions agricoles. En plus des médicaments à base d'arsenic délivrés aux élevages (comme la roxarsone, avant son retrait par Pfizer en 2011), les sols peuvent être contaminés par des herbicides à base d’arsenic. Ceux-ci sont toujours utilisés dans des gazons, mais aussi des cultures de coton. Or les cultures de riz sont parfois réalisées sur des terrains autrefois utilisés pour la culture du coton... Et malheureusement, même le riz bio renferme de l'arsenic ! Nous avons publié un article qui vous explique comment éviter d'avaler des doses élevées d'arsenic.

Pour aller plus loin : Sang pour sang toxique J.-F. Narbonne (lire un extrait ICI >>).

Source

FDA. FDA Looks for Answers on Arsenic in Rice. 19 septembre 2012.http://www.fda.gov/forconsumers/consumerupdates/ucm319827.htm

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top