Petite histoire du chou

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 05/08/2010 Mis à jour le 17/02/2017
L'essentiel

Le chou semble être originaire de quelque région de la frange littorale océanique.

Le chou maritime (brassica oleracea) pousse encore spontanément  sur les rivages de l'océan. Mais dès l'Antiquité, il avait gagné le bassin méditerranéen. Grecs et Romains ont chanté ses louanges (la premiére mention le signalant se trouve dans le "Traité des Herbages", d'Eudène d'Athénes) : pour Horace, Pythagore, Pline ou Caton, il possèdait de multiples vertus…

Jusqu'à l'époque de César, on le mangeait "en tige", comme les brocolis. On commence ensuite à le consommer "pommé", en grosses têtes. Croisements et hybridations ont donné, au fil des siècles, les nombreux types de choux que nous connaissons aujourd'hui. On en dénombre à présent plusieurs centaines d'espèces. Dans le groupe des choux  pommés classiques, on distingue habituellement les choux à feuilles lisses (ou choux cabus), tels le chou blanc, le chou vert, le chou rouge, et les choux à feuilles cloquées, comme le chou de Milan.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top