Infections urinaires : les solutions qui marchent

Par Lanutrition.fr Publié le 26/12/2011 Mis à jour le 28/04/2017
Conseils
Quelles solutions contre les infections urinaires ? La canneberge est-elle efficace et si oui, dans quels cas ? Quelles sont les autres mesures à instaurer ?

Les infections urinaires et en particulier les cystites sont un problème courant pour beaucoup de femmes. Elles sont souvent récurrentes et il est difficile de s’en débarrasser.

Dans cette indication, la canneberge a gagné en popularité. Plusieurs études ont montré que la canneberge était efficace contre les cystites. Une revue des études sur la question dirigée par le groupe de recherche « Cochrane » a montré que la canneberge diminuait le risque de récidive de cystite de 39% (2). Cependant d'autres études ont donné des résultats négatifs, ou des résultats positifs pour certains types d'infections seulement, essentiellement les infections urinaires récurrentes chez la femme.

Dans une récente étude, des chercheurs des Pays Bas ont décidé de comparer l’efficacité de la canneberge à celle des antibiotiques.  Ils ont suivi pendant un an, 221 femmes non ménopausées et qui étaient sujettes à des cystites récurrentes. La moitié d’entre elles a reçu un mélange d’antibiotiques, le traitement de référence le plus efficace et l’autre moitié a reçu des gélules de canneberge : 500 mg deux fois par jour.

Résultat : après un an, les chercheurs constatent que la canneberge est légèrement moins efficace que les antibiotiques mais ils constatent aussi une différence de taille : 90% des bactéries responsables des infections urinaires sont devenues résistantes aux antibiotiques dans le groupe qui en prenait. Cet effet n’est pas observé chez les femmes qui ont pris la canneberge.  Les chercheurs concluent que les antibiotiques sont plus efficaces que la canneberge mais au détriment de la résistance bactérienne.

Il semble aujourd'hui que la canneberge présente un intérêt essentiellement dans les cystites récurrentes, d'autant que les traitements autres que les antibiotiques dans cette population sont limités. 

Qu'est-ce que la résistance aux antibiotiques ? La résistance aux antibiotiques est une adaptation des bactéries à leur environnement pour survivre. Cette adaptation est parfois très rapide et leur permet ainsi de résister aux traitements que nous essayons d'utiliser contre elles. Il s'agit d'un phénomène inquiétant et grandissant. Il arrive dans certains hôpitaux que des souches bactériennes soient devenues multi-résistantes à tous les antibiotiques. Dans ce cas le malade finit généralement par mourir. Et malheureusement la recherche sur de nouveaux antibiotiques avance très lentement. La conduite à tenir devrait donc être de toujours privilégier la canneberge et les moyens naturels avant d’envisager les antibiotiques en dernier recours sous peine de voir ces derniers perdre leur efficacité. L’avis d’un médecin est bien entendu indispensable pour déterminer la gravité de l’infection.

Quelles mesures de prévention ?
  • porter préférentiellement des sous-vêtements en côton
  • ne pas avoir une hygiène intime excessive (et avec un produit qui n’abîme pas la flore bactérienne vaginale)
  • limiter l’utilisation de spermicides
  • uriner après les rapports sexuels (contribue à éliminer des bactéries contaminantes)
  • aux toilettes, toujours s’essuyer d’avant en arrière et non d’arrière en avant
  • soigner votre constipation si vous en souffrez
  • surveiller votre équilibre acido-basique (voir ici)
  • envisager un traitement à base de dhea pour les femmes ménopausées (voir ici)
  • prenez de la vitamine D (renforce le système immunitaire et diminue les infections: voir ici)

Pour en savoir plus sur le traitement naturel des infections urinaires, consultez notre dossier : "Prévenir et guérir les cystites naturellement".
 

Référence

Beerepoot MA, ter Riet G, Nys S, van der Wal WM, de Borgie CA, de Reijke TM, Prins JM, Koeijers J, Verbon A, Stobberingh E, Geerlings SE. Cranberries vs antibiotics to prevent urinary tract infections: a randomized double-blind noninferiority trial in premenopausal women. Arch Intern Med. 2011 Jul 25;171(14):1270-8.

Jepson RG, Mihaljevic L, Craig J. Cranberries for preventing urinary tract infections. Cochrane Database Syst Rev. 2004;CD001321.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top