Un extrait de "Comment j'ai vaincu la douleur par l'alimentation"

Par Elvire Nérin Publié le 24/05/2016 Mis à jour le 10/03/2017
Livre
Dans cet extrait découvrez l’expérience de Jacqueline Lagacé et l’effet du régime hypotoxique sur l’arthrite.

Arthrite, arthrose et autres maladies inflammatoires chroniques... contre toutes ces pathologies, Jacqueline Lagacé a expérimenté un régime alimentaire pour venir à bout de ses douleurs articulaires : le régime hypotoxique du Dr Seignalet. Les résultats sont spectaculaires.

Quelles sont les bases du régime hypotoxique ?

Les premiers hominidés ont fait leur apparition sur terre il y a quelques six millions d'années ; depuis nos ancêtres se sont surtout nourris des produits de leur chasse et de leur pêche ainsi que de la cueillette de végétaux non cultivés et, lorsque c'était possible, de miel. Nos enzymes digestives ont donc évolué en fonction de ce type d'aliments. La nourriture qui provient de l'agriculture et de l'élevage – une « innovation » qui date seulement de 10 000 ans – ne représente ainsi qu'environ 1% de l'histoire de l'être humain. Et comme nos gènes évoluent très lentement et qu'il a été démontré que ceux des Homo sapiens apparus il y a 200 000 ans sont identiques aux nôtres. Nos enzymes seraient mal adaptées à l'alimentation moderne. Conséquence? Chez certaines personnes, l'intestin grêle devient « hyperméable »(c'est-à-dire qu'il permet le passage dans le sang et les tissus de molécules trop grosses, donc nocives, d'origine alimentaire et bactérienne); ce qui, en cas de fragilité génétique, entraîne le développement de maladies inflammatoires chroniques.

Comment ce régime agit-il sur les douleurs chroniques ?

En cessant de manger des aliments qui altèrent l'intestin grêle, on donne la chance à ses parois de se reconstituer et de te devenir imperméables aux grosses molécules. Notre système immunitaire pourra ensuite éliminer les toxines accumulées dans nos tissus. Cela dit, il faut souligner que le régime «hypotoxique» ne guérit pas la maladie, il en permet plutôt la rémission tant qu'il est respecté.
Ce régime exige des sacrifices importants (adieu yogourt, fromage, crème glacée, blé et bon nombre de céréales). Mais quand on cesse de souffrir, qu'on retrouve la santé et la capacité de se mouvoir normalement, ces privations ne comptent plus. Et même si on doit adopter ce régime pour le reste de notre vie, on petit s'offrir quelques écarts à l'occasion.

Si vous souhaitez éliminer vos douleurs et vous redonner une qualité de vie que vous ne croyez plus possible, partez à la rencontre de Jacqueline Lagacé, téléchargez l'extrait " Comment j'ai vaincu la douleur et l'inflammation chronique par l'alimentation "

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top