Les différentes variétés de laitue

Par Lanutrition.fr Publié le 05/08/2010 Mis à jour le 17/02/2017
L'essentiel

La laitue est le troisième légume le plus consommé par les Français : environ 6 kg par an et par habitant. La France est le troisième producteur européen de laitue.

Sa production est dominée par la laitue pommée qui est surtout cultivée dans le Sud-Est. Cette belle laitue "beurre" aux globuleuses et denses feuilles lisses et souples s'adapte à tous les modes de culture.

La batavia forme, avec ses feuilles frisées, croquantes, épaisses et fortement cloquées, une pomme assez  aplatie. L’"Iceberg" est très populaire aux U.S.A et en Grande Bretagne où l'on apprécie sa saveur douce et rafraîchissante. En France, ce type de batavia est surtout utilisé dans la production de salade de la 4ème  gamme (prête à l'emploi).

Initialement utilisées pour les décorations culinaires, grâce à leur feuillage attrayant, les laitues “à couper” occupent aujourd’hui une place à part entière dans la gamme des laitues. Elles constituent un bon légume de diversification, intéressant en mesclun pour la 4ème gamme. La lollo est reconnaissable à ses feuilles très frisées rouges (lollo rossa) ou vertes (lollo blonde).
La feuille de chêne tire son nom de ses feuilles longues et très échancrées, semblables aux feuilles de chêne. Elle existe également en rouge doré et en vert pâle (feuille de chêne blonde).

Avec sa pomme volumineuse et allongée aux feuilles oblongues un peu raides, la romaine est très appréciée des consommateuWrs méditerranéens.

Les laitues "grasses" aux feuilles épaisses d'un vert très foncé sont souvent considérées comme des petites salades et portent de ravissants patronymes tels que "Sucrine", "Craquerelle du Midi", "Têtue de Nîmes"...

Avis aux curieux : la peu commune "Celtuse" (ou "laitue asperge") est cultivée pour la consommation de la moëlle interne de sa tige.

A découvrir également

Back to top