Dépistage précoce du cancer du poumon : bénéfice pour le patient ou pour l’industrie ?

Par Julien Hernandez Publié le 16/07/2018 Mis à jour le 17/07/2018 Edition Abonné
Actualité

La tomographie à faible dose est une méthode d’imagerie médicale de plus en plus utilisée pour détecter les cas précoces de cancer du poumon chez les patients à risque. Au prix d'un taux de surdiagnostic élevé.

Pourquoi c’est important

On estime qu’un peu plus d’un million et demi de personnes meurent d’un cancer du poumon chaque année dans le monde. Le dépistage est fondé sur le principe que les tumeurs seront détectées à une taille plus petite et à un stade plus précoce, ce qui entraîne une réduction de la...

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Retrouvez la suite de votre article en vous connectant à votre espace personnel.

Je m'identifie
Pas encore abonné ?

Accédez à des articles et conseils exclusifs en vous abonnant pour seulement 39 € / an.

Je m'abonne
Publicité

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top