Il faut prendre plus de vitamine D si on est obèse ou en surpoids

Par Lanutrition.fr Publié le 27/11/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Les personnes obèses devaient recevoir 2 à 3 fois plus de vitamine D en complémentation que celles de poids normal.

Combien de vitamine D faut-il prendre par jour à la saison froide pour éviter les déficits ? D’après un article paru dans PLOS One, cela dépend du poids que l’on fait.

La vitamine D intervient dans la santé de l'os, mais elle pourrait aussi prévenir d’autres maladies. Le déficit en vitamine D est souvent défini dans les articles de recherche par une concentration de vitamine D dans le sang inférieure à 75 nmol/L mais les quantités de vitamine D nécessaires à un bon état de santé général restent l’objet de controverses.

Lire : Combien de vitamine D : controverse sur le niveau optimal

Des chercheurs canadiens et américains (dont le Pr Michael Holick) ont voulu étudier le lien entre une complémentation orale en vitamine D et la concentration en vitamine D dans le sang. Pour cela, ils ont analysé des données sur l’utilisation de la vitamine D et les concentrations de vitamine D de 17614 adultes en bonne santé.

Les participants prenaient entre 0 et 55000 UI par jour et leur concentration de vitamine D dans le sang allait de 10,1 à 394 nmol/L. En moyenne, la concentration en vitamine D augmentait de 12 nmol/L pour 1000 UI de complémentation, dans l’intervalle de 0 à 1000 UI. Les apports journaliers recommandés en France, manifestement sous-évalués, sont de l'ordre de 200 UI par jour pour les adultes.

L’indice de masse corporelle (IMC) était un bon indicateur de la concentration en vitamine D car les chercheurs ont observé des différences de concentrations en vitamine D en fonction des catégories d’IMC. Les personnes obèses et en surpoids avaient des concentrations sanguines de vitamine D en moyenne 19,8 nmol/L et 8 nmol/L plus basses respectivement par rapport à celles de poids normal.

Les chercheurs pensent qu’il faut des recommandations différentes pour les personnes de poids normal, en surpoids ou obèses. Au vu de ces résultats, ils recommandent une complémentation 2 à 3 fois supérieure chez les personnes obèses et 1,5 fois supérieure pour celles en surpoids, par rapport aux personnes de poids normal.

Consulter notre dossier sur la vitamine D

Ekwaru JP, Zwicker JD, Holick MF, Giovannucci E, Veugelers PJ. The importance of body weight for the dose response relationship of oral vitamin d supplementation and serum 25-hydroxyvitamin d in healthy volunteers. PLoS One. 2014 Nov 5;9(11):e111265. doi: 10.1371/journal.pone.0111265.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top